Un feu ravage une résidence à Saint-Blaise

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Un feu ravage une résidence à Saint-Blaise
L'incendie s'est déclaré au 1354, chemin Grand-Bernier, à Saint-Blaise-sur-Richelieu.   (Photo : gracieuseté – Thierry Laforce)

ACTUALITÉ – Un puissant incendie a complètement détruit une maison unifamiliale du chemin Grand-Bernier, à Saint-Blaise-sur-Richelieu, le 3 mai.  

Le feu s’est propagé à un boisé et a détruit une voiture ainsi qu’un véhicule motorisé au passage. Heureusement, le brasier n’a pas fait de blessés parmi les gens qui se trouvaient à l’intérieur.

«On a reçu l’appel initial à 21 h 30», indique Patrick Gagnon, directeur du service des incendies de Napierville, Saint-Cyprien-de-Napierville et aussi de Saint-Blaise, depuis le 1er avril.

À leur arrivée, vers 21 h 43, les pompiers faisaient face à un embrasement généralisé. «La personne qui a appelé les services d’urgence a dit: la résidence brûle au complet!», explique M. Gagnon.

Propagation

Les sapeurs ont rapidement compris qu’il n’y avait plus rien à faire pour sauver la résidence. Ils se sont donc mobilisés pour sauver la maison voisine, ainsi qu’un garage commercial qui se trouvait à proximité du bâtiment en flammes.

«Le feu s’est propagé vers une forêt qui se trouvait du côté gauche de la maison, précise M. Gagnon. Il y avait un vent fort qui poussait ça vers la maison voisine. Il y avait aussi un garage commercial sur le terrain de la résidence qui brûlait. On s’est concentrés là-dessus pour empêcher la propagation.»

Heureusement, les pompiers ont réussi à protéger la maison voisine et le garage, qui n’ont subi aucun dommage.

Grâce à leur intervention rapide, ils ont aussi réussi à empêcher des bonbonnes de propane d’exploser. Il y avait trois bonbonnes de 30 livres chacune dans le motorisé et un réservoir de 400 litres de propane à proximité de la maison.

«Quand ça explose, ça projette des débris à 100 mètres à la ronde, précise M. Gagnon. On a réussi à le refroidir en l’arrosant, en étant cachés derrière un arbre.»

Cause

Au final, quelque 35 pompiers provenant de différents services des incendies voisins, dont Saint-Jean-sur-
Richelieu, ont participé à cette opération. Aucun d’eux n’a été blessé. Ils ont maîtrisé le brasier vers minuit.

«L’enquête sur la cause de l’incendie indique que ça pourrait être un trouble électrique, explique M. Gagnon. On présume qu’il y a eu un court-circuit au sous-sol et que le feu couvait. Quand les gens qui étaient à l’intérieur de la maison sont sortis, ils ont vu que ça brûlait près d’une prise extérieure.»

Feu de champ

Il y a quelques jours, les pompiers sont aussi intervenus à Saint-Blaise pour éteindre un feu qui s’était propagé dans un champ de maïs.

«C’est un citoyen qui avait mis le feu dans des débris. Il l’a laissé sans surveillance et ç’a dégénéré en feu de champ, explique M. Gagnon. Une dizaine d’arpents ont brûlé. Heureusement, on a réussi à sauver une forêt.»

M. Gagnon rappelle que les feux à ciel ouvert sont strictement interdits, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Présentement, en raison du temps sec et de la pandémie, les municipalités n’accordent pas de permis pour faire des feux extérieurs.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des