pneus poupart installation gratuite

Jumelage entre un propriétaire et de jeunes agriculteurs: la Ferme Homefield s’installe à Hemmingford

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Jumelage entre un propriétaire et de jeunes agriculteurs: la Ferme Homefield s’installe à Hemmingford
Malissa Levitsky et Simon White, de la Ferme Homefield, à Hemmingford, en compagnie de leur chien, Juniper. (Photo : gracieuseté)

AGRICULTURE – Le service L’Arterre, qui est offert dans la MRC des Jardins-de-Napierville depuis 2019, a permis un jumelage réussi entre le propriétaire foncier Benoît Bleau et un couple de jeunes agriculteurs, Malissa Levitsky et Simon White. Ces derniers ont décidé d’implanter leur entreprise de fleurs coupées, la Ferme Homefield, sur une parcelle de terre qu’ils louent à M. Bleau, à Hemmingford.

L’Arterre est un service gratuit qui s’adresse aux propriétaires de terre ou de bâtiments agricoles, aux producteurs qui sont à la recherche d’une relève ou aux aspirants-agriculteurs qui cherchent un site pour démarrer leurs cultures.

Ce service d’accompagnement vise à jumeler des candidats pour la location ou la vente d’une terre, le transfert ou le démarrage d’une entreprise agricole ou encore pour réaliser un partenariat d’affaires.

Jusqu’à l’année dernière, la Ferme Homefield était située à Laval. «Nous avons commencé en 2017 sur une parcelle de terre à Laval, explique Mme Levitsky. On savait à la fin de l’année 2019 que le propriétaire voulait vendre sa terre. C’est quelqu’un à la Ville de Laval qui nous a parlé de L’Arterre. On voulait trouver un endroit où on pourrait vivre sur la terre qu’on cultive.»

À la Ferme Homefield, la saison s’étend de mai à octobre.

Mme Levitsky et M. White ont été mis en contact avec Maryse Bernier, qui est agente de maillage pour L’Arterre. Ils ont finalement déniché une terre appartenant à Benoît Bleau, un propriétaire foncier et ancien producteur maraîcher biologique, qui s’était inscrit auprès de L’Arterre pour louer une parcelle de terre qui était inutilisée.

«On connaissait la région. On a des amis qui sont fermiers ici, explique Mme Levitsky. On a vu trois différents endroits, mais cette propriété avait toutes les options qu’on voulait, avec une petite serre. On est tombés en amour avec la région.»

Bonne affaire

Le couple a donc emménagé à Hemmingford au mois de novembre 2019. Ils louent un acre de terre et une résidence. Ils cultivent environ 50 variétés de fleurs qu’ils vendent à des fleuristes, dans deux marchés fermiers à Montréal et à Sainte-Anne-de-Bellevue en plus de vendre des bouquets en ligne à des particuliers.

Ils ne possèdent pas la certification, mais ils n’ont recours qu’à des pratiques biologiques.

Nous ne sommes pas encore connus dans la région de Hemmingford, mais nous sommes vraiment contents d’être ici.

-Malissa Levitsky

«J’ai reçu trois demandes, mais je cherchais des gens qui partagaient les mêmes valeurs que moi, explique M. Bleau. Je suis allé visiter la Ferme Homefield, à Laval. J’ai vu que c’était des jeunes avec de la bonne volonté, bien organisés et leur projet était sérieux. Je ne regrette pas parce que ce sont des gens bien impliqués dans leur projet et ils travaillent fort. Ça donne le goût de les aider.»

«L’Arterre est une organisation extrêmement importante en ce moment, souligne Mme Levitsky. Il y a beaucoup d’aspirants agriculteurs qui veulent lancer leurs propres projets et gagner leur vie, mais le coût de la terre est très élevé. Notre expérience nous a permis d’être jumelés avec un propriétaire qui a les ressources nécessaires pour nous permettre de poursuivre notre projet et obtenir des financements, pour pouvoir un jour acheter notre propre terrain.»

À l’occasion de la fête des Mères, la Ferme Homefield a vendu tout son stock de tulipes, soit plus de 5000 fleurs.

Acheter un bouquet

Il n’est pas possible de visiter le jardin de la Ferme Homefield, mais les propriétaires aimeraient éventuellement organiser une journée porte ouverte.

Entretemps, les affaires vont rondement. Ils ont vendu plus de 5000 fleurs à l’occasion de la fête des Mères.

Chaque semaine, ils préparent aussi des bouquets qui peuvent être achetés par le biais de leur boutique en ligne et qui sont livrés à la porte, un peu partout dans la région.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des