Arrestations lors d’une opération antidrogue

Louise Bédard
Arrestations lors d’une opération antidrogue
Neuf individus dont des résidents de la région ont été arrêtés. (Photo : Coup d'oeil - Archives)

JUSTICE – Des individus de la région ont été arrêtés par les policiers de l’Escouade régionale mixte Estrie (ERM Estrie) lors d’opérations policières menées dans le cadre du projet PUNITION.

Ce projet visait à démanteler un réseau de trafic de stupéfiants actifs notamment dans la distribution de cocaïne et de méthamphétamine dans la grande région de Granby et les environs soit Cowansville, Bedford, Farnham, Lac-Brome et Waterloo.

Arrestations

Les policiers ont procédé à l’arrestation de neuf individus, soit sept hommes et deux femmes entre le 8 et 15 juin. Les suspects arrêtés ont comparu et reviendront devant le tribunal à une date ultérieure au palais de justice de Granby et de St-Hyacinthe pour faire face à différentes accusations.

Il s’agit de Patrick Royer, 44 ans de Shefford; Mario Auclair, 62 ans de Roxton-Pond; Daniel Desnoyers, 48 ans de St-Ignace-de-Standbridge; Nathalie Daoust, 51 ans de Saint-Georges-de-Clarenceville; Brandon Gladu, 21 ans d’Henryville; Peter Pappas, 56 ans de Napierville; Bobby Gladu, 42 ans de St-Patrice-de-Sherrington; Frédéric Beaulieu, 39 ans d’Ange-Gardien; et Kathy Algier-Lataille, 28 ans d’Ange-Gardien

Saisie

Ces arrestations font suite à cinq perquisitions menées en mars dernier et une sixième le 11 juin.

L’opération a permis la saisie de plus de 340 000$ en argent canadien, et plus de 1000$ en argent américaine, plus de 430 grammes de cocaïne, plus de 2100 comprimés de méthamphétamine, plus de 75 grammes de résine de cannabis et plus de 220 grammes de cannabis en cocottes.

De plus 4 véhicules ont été saisis comme biens infractionnels, 9 armes longues, deux armes de poing et des munitions. Divers autres items servant au trafic de stupéfiants ont aussi été saisis..

L’opération, qui a mobilisé une vingtaine de policiers, découle d’une enquête amorcée en juin 2019 à la suite de l’information reçue du public. L’enquête tend à démontrer que les suspects effectuaient l’approvisionnement et la distribution de stupéfiants dans la région au profit des motards criminalisés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des