Saint-Cyprien: la Coop Unifrontières renommée Uniag Coopérative

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Saint-Cyprien: la Coop Unifrontières renommée Uniag Coopérative
Sylvain Brault et Jean-Sébastien Leblanc, respectivement président et directeur général d'Uniag Coopérative.   (Photo : gracieuseté)

AGRICULTURE – La Coop Unifrontières, dont le siège social est situé à Saint-Cyprien-de-Napierville,  a annoncé qu’elle changeait de nom pour celui d’Uniag Coopérative, lors de son assemblée générale annuelle qui s’est tenue le 4 juin, de manière virtuelle.  

«La Coop Unifrontières est née de la fusion de La Coop Uniforce et La Coop des Frontières, en 2016. À l’époque, une simple compression des deux noms a été effectuée, sans nécessairement pousser la réflexion plus loin, explique Lysanne David, coordonnatrice des communications d’Uniag Coopérative. En 2017, elle a fait l’acquisition de La Coop AgriEst, étendant ainsi son territoire à l’Est ontarien. Depuis ce temps, il était de plus en plus flagrant que La Coop Unifrontières ne représentait plus très bien la coopérative, qui est maintenant «sans frontières», car elle chevauche deux provinces. De plus, du côté anglophone, le mot «Unifrontières» ne résonne pas très bien.»

Plus tôt cette année, la Coop fédérée, qui est la maison-mère du réseau coopératif dont fait partie Uniag Coopérative, avait déjà changé de nom pour devenir Sollio Groupe Coopératif. Cette modification a vu disparaître le sigle de La Coop, avec ses lignes vertes qui composaient aussi le logo de la Coop Unifrontières. Cette dernière en a donc profité pour adopter la nouvelle image du réseau.

Le nouveau logo d’Uniag Coopérative. Une transition graduelle vers ce nouveau nom est prévue au cours des prochains mois.

Ristourne

Par ailleurs, lors de cette même assemblée générale annuelle, les membres du conseil d’administration (CA) de la Coop Unifrontières ont annoncé qu’elle versait une ristourne totalisant 1 371 514 $ à ses membres.

Au terme du dernier exercice, qui s’est terminé le 30 novembre 2019, la Coop a réalisé un excédent consolidé de 3,5 M$.

«Nous pouvons être fiers de notre coopérative en 2019. Trois ans après la fusion d’Uniforce et des Frontières et l’arrivée d’Agriest l’année suivante, les synergies prévues de la consolidation se font voir, avec un avoir net important sur un bilan de près de 60 M$», a déclaré Sylvain Brault, président du CA.

Lors de cette assemblée, quatre postes étaient en élection. Louise Isabelle, Jenna Soesbergen et Marc Quesnel ont été réélus à leur poste respectif. Gabriel Van Winden a été élu au poste du secteur 2 – MRC Jardins-de-Napierville.

L’apport d’André Giroux et Luc Leroux à titre d’administrateurs pour la coopérative pendant respectivement 30 ans et 10 ans, a été souligné, alors que leurs mandats prenaient fin cette année.

Signification du nom Uniag Coopérative

«L’objectif était de trouver un nouveau nom qui puisse bien représenter l’ensemble de la coopérative et servir ses intérêts, tant auprès de la clientèle anglophone que francophone», explique Mme David.

Ainsi, «Uni» réfère à Unifrontières, et fait référence à la coopération entre les producteurs agricoles qui unissent leurs forces. Quant à la syllabe «ag», elle fait écho à l’agriculteur, l’agriculture et l’agronomie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des