Fonds locaux d’investissement: plus de 13 M$ d’aide d’urgence pour les PME de la Montérégie

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Fonds locaux d’investissement: plus de 13 M$ d’aide d’urgence pour les PME de la Montérégie
Gaétane Lussier et Michel Charbonneau du CLD, Claire Isabelle, députée de Huntingdon, Cassandra Shamshoum du CLD, et Sylvain Cazes, attaché politique de Mme Isabelle. (Photo : gracieuseté)

COVID-19 – Le gouvernement du Québec a récemment annoncé l’ajout de 13 189 822 $ dans le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises dans le cadre des Fonds locaux d’investissement (FLI) de la Montérégie.

À l’échelle de la province, ce sont 100 M$ qui ont ainsi été ajoutés dans ces Fonds, qui totalisent maintenant 250 M$. Les FLI sont administrés par les municipalités régionales de comté (MRC).

Le FLI représente le principal outil des MRC pour soutenir les entreprises de leur territoire qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui ont besoin de liquidité pour un maximal de 50 000 $.

Cet outil sera en place jusqu’au 31 décembre 2022.

Un prêt, pas une subvention

Le FLI permet aux entreprises d’obtenir des prêts et des garanties de prêts. Il ne s’agit donc pas de subventions.

Cependant, un moratoire de six mois a été instauré pour le remboursement (capital et intérêts) des prêts accordés par l’entremise des FLI. Les intérêts accumulés au cours de cette période seront additionnés au solde du prêt.

Cette mesure s’ajoute au moratoire déjà en place dans la plupart des politiques d’investissement en vigueur dans les MRC, qui peut atteindre jusqu’à 12 mois.

Le CLD des Jardins-de-Napierville a démontré à quel point il constitue un actif important et significatif depuis longtemps pour les entreprises de notre région.

-Claire Isabelle, députée de Huntingdon

Ces sommes sont consenties pour soutenir le démarrage ou la croissance d’entreprises traditionnelles ou d’économie sociale et pour le soutien à la relève entrepreneuriale. Le FLI permet aussi d’accorder un prêt à tout entrepreneur ou groupe d’entrepreneurs qui veulent acquérir une participation d’au moins 25 % de la valeur d’une entreprise existante ou de 25 % de valeur de ses actifs en vue d’en prendre la relève.

Jardins-de-Napierville

Dans la seule MRC des Jardins-de-Napierville, 500 000 $ ont ainsi été distribués sous forme de prêts ou de garantie de prêts à des entreprises qui avaient besoin de liquidité. Elles œuvrent dans le secteur du commerce de détail, le secteur professionnel, le secteur industriel et la restauration.

«Les entrepreneurs étaient heureux d’avoir quelqu’un auprès d’eux pour répondre à leurs questions, les écouter et les soutenir en ces temps difficiles. Nous avons reçu de nombreux témoignages en ce sens, nous pouvons être fiers», explique Cassandra Shamshoum, agente de développement et de démarrage d’entreprise au Centre local de développement des Jardins-de-Napierville (CLD).

«Le volet Entrepreunariat est l’une de nos principales missions au CLD. Nous soutenons les entreprises depuis de nombreuses années et nous nous efforçons d’offrir différents services en ce sens, explique Michel Charbonneau, directeur général du CLD. En cette période difficile, l’aide gouvernementale tombe à point auprès de nos entreprises de la région qui avaient sérieusement besoin d’un coup de main.»

Faire une demande

Pour obtenir de l’information au sujet du programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises et des FLI, il faut communiquer avec le CLD des Jardins-de-Napierville au 450 245-7289 ou la MRC du Haut-Richelieu au 450 346-3636.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des