pneus poupart installation gratuite

Inondations du Richelieu en 2011: le public invité à quatre webinaires gratuits

Marie-Pier Gagnon
Inondations du Richelieu en 2011: le public invité à quatre webinaires gratuits
C’est à la suite des inondations de 2011 qui ont causé 62 M$ US en dommages du côté québécois que la Commission mixte internationale a reçu le mandat de se pencher sur les crues dans le bassin versant du lac Champlain et de la rivière Richelieu. (Photo : Le Canada Français – Archives)

ENVIRONNEMENT – Les derniers détails de l’Étude sur les inondations du lac Champlain et de la rivière Richelieu (LCRR) seront présentés au public les 29 et 30 septembre dans le cadre de quatre webinaires gratuits. Une inscription est cependant requise.

À la suite des inondations records de 2011, la Commission mixte internationale (CMI) a mis sur pied un groupe d’étude visant à comprendre les causes, les répercussions, les risques et les solutions concernant les crues dans le bassin versant du lac Champlain et de la rivière Richelieu. C’est ce groupe qui présentera, à la fin septembre, l’avancée de ses travaux. Le public sera également invité à prendre la parole afin de partager commentaires et questions.

Cette démarche s’inscrit dans une volonté du groupe d’étude d’inclure le public tout au long du processus de cueillette de données. À cet effet, une rencontre publique similaire avait eu lieu à l’automne 2018. Depuis, de nombreuses démarches ont été réalisées par le groupe d’étude. Au printemps dernier, trois réunions virtuelles avec des élus fédéraux, provinciaux et municipaux du bassin versant au Québec ont entre autres eu lieu.

Le rôle du canal

En sont ressorties des préoccupations en lien avec l’atténuation des inondations, le rôle des zones humides ainsi que l’utilisation du canal de Chambly. Un nouveau feuillet d’information est d’ailleurs disponible sur le site de l’Étude et permet de comprendre l’historique du canal, les impacts de son élargissement au début des années 1970 ainsi que son rôle lors des inondations de 2011 alors que plusieurs citoyens avaient demandé l’ouverture des écluses.

On peut lire que cette solution n’était pas viable pour deux raisons, soit l’incapacité du canal et des écluses à supporter un débit de crue ainsi que l’impossibilité d’ouvrir les portes des écluses simultanément en raison de la façon dont elles avaient été construites. Dans les prochains mois, le groupe s’attardera à l’évaluation de mesures d’atténuation possibles telles que des alternatives structurelles modérées pouvant être éventuellement mises en place.

Inscription

Les personnes qui souhaitent assister aux webinaires sont invitées à s’inscrire d’ici le 21 septembre en visitant le www.lcrrf2020.eventbrite.com. Deux webinaires en français auront lieu le 29 septembre, de 10 h à 11 h 30 et de 19 h à 20 h 30 respectivement. À noter que le même contenu sera partagé lors des deux rencontres, une seule inscription est donc requise. Les webinaires du 30 septembre, qui auront lieu aux mêmes heures, seront présentés en anglais. Gratuit.

Pour consulter le feuillet d’information sur le canal de Chambly visitez le www.ijc.org/fr/lcrr/fiches-dinformations.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des