Les aliments Livabec Offre emploi
Pneu d

Plan de mesures d’urgence: Saint-Jacques-le-Mineur recherche une dizaine de bénévoles

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Plan de mesures d’urgence: Saint-Jacques-le-Mineur recherche une dizaine de bénévoles
Saint-Jacques-le-Mineur est à la recherche d'une dizaine de bénévoles pour former un comité de sécurité publique qui pourrait être appelé à intervenir en cas de sinistre. (Photo : Coup d'œil - Archives)

SÉCURITÉ – Saint-Jacques-le-Mineur sollicite ses citoyens dans le but de recruter entre 10 et 12 bénévoles, qui pourront venir en aide aux services d’urgence, si un sinistre survenait sur le territoire de la municipalité.

Ces citoyens seraient appelés à prêter main-forte si la municipalité devait déployer son plan de mesures d’urgence, qui est prévu par la <@Ri>Loi sur la sécurité civile<@$p>.

«Nous sommes une petite municipalité et s’il arrive un incident et que nous devons accueillir plusieurs citoyens au centre communautaire, on veut être en mesure de les aider», explique Steven Lemieux, directeur du service des incendies de Saint-Jacques-le-Mineur.

Profil recherché

La municipalité recherche d’abord des candidats qui ont un intérêt pour venir en aide aux citoyens en cas de sinistre.

«On va évaluer les candidats selon leur expertise et leur expérience, explique M. Lemieux. Si la personne œuvre dans le domaine médical ou dans l’armée, ça peut être un atout. Par contre, si un sinistre survient, ces personnes risquent d’être réquisitionnées ailleurs. Nous demandons aux gens de nous faire parvenir une lettre de motivation et nous allons évaluer les candidatures.»

Rôle

Le plan de mesures d’urgence est déployé lorsque survient un sinistre important. Il pourrait s’agir d’un déraillement de train, d’un incendie, d’une inondation, d’une tornade, d’un important accident routier ou encore d’une fuite de produits toxiques, par exemple.

Si un tel incident devait arriver, le rôle de ces bénévoles serait d’accueillir les sinistrés au centre communautaire, d’offrir les repas, de superviser le centre d’hébergement, de conduire un véhicule pour faire la navette, orienter la circulation dans le stationnement du centre communautaire ou encore aider les responsables municipaux.

«Nous allons rencontrer les candidats qui auront été choisis pour leur expliquer comment ça fonctionne», assure M. Lemieux.

Pour poser sa candidature

Les citoyens âgés de 18 ans qui veulent être bénévoles au sein du comité de sécurité publique doivent poser leur candidature d’ici au 23 octobre.

Pour ce faire, ils doivent faire parvenir leurs coordonnées complètes (nom, numéro de téléphone et adresse courriel) et une lettre de motivation indiquant leurs expériences et leur expertise pouvant servir à ce comité.

Il faut faire parvenir le tout à l’adresse info@sjlm.ca ou à directionssi@sjlm.ca. Pour obtenir plus d’information, il faut composer le 450 347-5446.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires