5 choses à savoir sur l’abri d’auto

5 choses à savoir sur l’abri d’auto

L’hiver est à nos portes, on magasine les pneus d’hiver et on se prépare à installer notre abri d’auto.

Avant tout, assurez-vous de respecter la date permise par votre municipalité pour l’installation d’abris d’auto temporaires. Prenez soin de vous informer des conditions et exigences qui peuvent s’appliquer.

Nouvelle norme québécoise pour les abris d’auto

En 2015, une norme sur la conception et la fabrication des abris d’auto temporaires a été établie par Bureau de normalisation du Québec (BNQ). Plusieurs accidents ont eu lieu, dont 2 mortels en 2008 et 2009, à cause de l’effondrement d’abris d’auto temporaires.

Cette nouvelle norme s’adresse aux fabricants d’abris d’auto temporaires (Tempo). Bien que non contraignante, cette norme pourrait vous servir de guide d’achat si vous avez l’intention d’acheter un abri d’auto.

Selon cette norme de fabrication, les abris d’auto doivent être en mesure de supporter 40 livres par pied carré. Portez une attention particulière lors de votre magasinage, car plusieurs abris offerts sur le marché ne supportent pas plus de 15 livres par pied carré. De plus, les ancrages sont maintenant obligatoires.

Les 5 choses que vous devez savoir au sujet de l’installation d’un abri d’auto

En plus d’opter pour un abri d’auto fabriqué avec les bons matériaux, vous devez l’installer de façon qu’il soit sécuritaire pour vous et votre voisinage. C’est-à-dire qu’une même si vous vous procurez le meilleur abri d’autosur le marché, l’installation, l’entretien et le remisage sont aussi garants de sa durabilité et sa sécurité.

 

  • Respectez la date permise d’installation : non seulement vous éviterez une amende élevée, mais vous entretiendrez de meilleures relations avec vos voisins !

 

  • Installez votre abri d’auto correctement : privilégiez les ancrages permanents plutôt que les blocs de béton. Par ailleurs, l’ajout de bandes anti-vents rendra l’abri d’auto encore plus résistant lors de vents violents.

 

  • Choisir la bonne toile : sachez qu’une toile de catégorie commerciale serait un meilleur choix pour résister aux vents violents et aux chutes abondantes que nous subissons depuis quelques années. Préférez une toile aux joints thermos soudés.

 

  • L’entretien de votre abri d’auto : aucune accumulation de neige ou de glace ne devrait être laissée sur votre abri ; nettoyez la toile à l’aide d’une brosse balai brosse. Si la neige est abondante, nettoyez en alternant d’un côté à l’autre pour ne pas déséquilibrer l’abri, qui pourrait alors s’effondrer.
  • Remisez l’abri d’auto : prenez le temps de nettoyer la toile avec un savon doux et de la laisser sécher complètement. Pliez-la ensuite soigneusement et remisez-la dans un endroit sec.

 

Les abris d’auto temporaires : une invention québécoise

Saviez-vous que les abris d’auto temporaires avaient été inventés ici, au Québec ? En effet, à la demande d’un juge de Québec, un certain monsieur Lecours de lui fabriquer un garage temporaire pour son automobile. Ça se passait dans les années 50. Par la suite, ce monsieur Lecours fonda sa compagnie d’auvents dans les années 60.Les abris d’auto d’alors étaient construits en lattes de bois, avec une structure d’acier et une toile de canevas, bien différents de ce qui se fait aujourd’hui.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires