Oliméga et VegPro se démarquent au concours Prix innovation en alimentation

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Oliméga et VegPro se démarquent au concours Prix innovation en alimentation
Les graines de caméline torréfiées d'Oliméga sont un produit 100 % québécois. (Photo : gracieuseté)

AGROALIMENTAIRE – L’entreprise Oliméga, basée à Saint-Édouard, et VegPro International, située à Sherrington, ont toutes deux remporté un prix au concours Prix innovation en alimentation 2020 du Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ).

Les Prix innovation en alimentation CTAQ reconnaissent les efforts des entreprises qui ont développé ou lancé un projet innovant, au cours de la dernière année.

Les lauréats ont été dévoilés le 18 novembre, lors dans le cadre de l’Événement Marketing annuel du CTAQ, qui a rassemblé 250 personnes de façon virtuelle.

Les lauréats

Oliméga, qui fabrique des produits à partir de la plante de la caméline, a remporté un prix pour ses graines de caméline torréfiées.

«Cultivée il y a 3000 ans, la caméline a récemment été redécouverte pour la qualité exceptionnelle de ses propriétés, précise Christine Jean, vice-présidente, Services techniques et réglementaires et également membre du jury 2020 pour les Produits nouveaux ou améliorés. Une fois torréfiées, les graines de caméline se transforment en épices avec de savoureux goûts de noisettes, de graines de sésames et d’arachides. Elles peuvent être saupoudrées autant sur les salades et les pâtes afin de rehausser la saveur et enrichir en protéines végétales. De plus, contrairement à la graine de sésame, c’est un produit 100 % Québec.»

De son côté, VegPro International a mis la main sur le Prix Coup de cœur, pour ses salades Attitude Fraîche qui sont désormais vendues dans des emballages de plastique 100 % recyclé, fabriqués par Cascades.

Les nouveaux emballages utilisés par VegPro sont faits de plastique 100 % recyclé.

«Le travail colossal que VegPro a accompli derrière cette innovation est presque imperceptible à l’œil. Pourtant, il s’agit d’un investissement important pour l’entreprise qui a à cœur son empreinte environnementale, indique Annick Van Campenhout, vice-présidente, Progrès en alimentation et Développement durable, ainsi que membre du jury 2020 pour la catégorie Emballage. Par ce coup de cœur, le jury a voulu souligner l’implication sociétale de l’entreprise et conséquemment démontrer qu’avec de bons partenaires, il est possible de faire des changements majeurs qui auront une portée pour nous tous.»

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires