Fermeture des classes en raison de la COVID-19: des municipalités offrent leur connexion Internet aux étudiants

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Fermeture des classes en raison de la COVID-19: des municipalités offrent leur connexion Internet aux étudiants
Sur cette photo, on aperçoit Claude Leroux, maire de Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix, Laurence Boulerice, étudiante au Cégep St-Jean-sur-Richelieu et résidente de Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix, Marie-Lili Lenoir, directrice générale de la municipalité et Claire Isabelle, députée de Huntingdon. (Photo : gracieuseté)

COVID-19 – En raison de la pandémie, les étudiants de cégep et d’université sont contraints de suivre leur formation à distance, à la maison. Comme la connexion à Internet est souvent problématique dans la région, plusieurs municipalités leur ont ouvert leurs locaux, afin qu’ils bénéficient d’un accès à un ordinateur et à Internet haute vitesse.  

Une dizaine de municipalités ont offert cette possibilité aux étudiants postsecondaires lors de la session d’automne 2020. Elles ont répondu positivement à l’appel de la députée de Huntingdon, Claire Isabelle, afin que ce service leur soit aussi offert pour la session à venir, soit celle de l’hiver 2021.

Ces municipalités sont Howick, Napierville, Saint-Bernard-de-Lacolle, Saint-Chrysostome, Saint-Jacques-le-Mineur, Saint-Michel, Saint-Patrice-de-Sherrington, Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix, Saint-Urbain-Premier, Saint-Valentin, Sainte-Martine, Très-Saint-Sacrement et le Village de Hemmingford.

Nous remercions grandement le maire de Saint-Valentin, Pierre Chamberland, et son équipe d’avoir été les premiers à offrir ce soutien dès ce printemps.

-Claire Isabelle, députée de Huntingdon

«Compte tenu de la situation actuelle, de la formation à distance, jumelée aux problèmes de connexion Internet que des foyers en secteur rural connaissent, il fallait trouver des solutions, indique Mme Isabelle. Plusieurs municipalités ont donc accepté avec enthousiasme d’ouvrir soit une salle dans leurs bureaux administratifs, soit leur bibliothèque afin de donner l’accès à un ordinateur et à une connexion Internet haute vitesse aux étudiantes et étudiants de leur municipalité et des environs, afin qu’ils puissent suivre leurs cours adéquatement.»

Mme Isabelle a aussi offert une aide financière aux municipalités participantes, afin de défrayer les coûts reliés à ce service, comme l’achat de nettoyant ou l’embauche de personnel.

Saint-Valentin

Plusieurs municipalités acceptent d’ouvrir leurs espaces aux étudiants d’autres municipalités voisines. Saint-Valentin a été la première à le faire, au printemps 2020.

«D’emblée, plusieurs municipalités ont répondu à notre demande et ont mis en place les infrastructures nécessaires afin d’offrir cette aide importante aux étudiantes et étudiants de chez nous. Je les remercie chaleureusement, dit Mme Isabelle. Il s’avère primordial de les aider, car avoir accès adéquatement à ses cours est synonyme de réussite scolaire. Une bonne nouvelle pour nos futurs diplômés ! Par le même fait, j’invite les étudiantes et les étudiants à solliciter leur mairie afin d’être soutenus dans leur formation, car l’instruction ou l’éducation impose une collaboration avec sa communauté.»

Les étudiants doivent communiquer avec leur municipalité pour s’inscrire à ce service et connaître la disponibilité des locaux et du matériel informatique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires