Le corps de l’homme disparu sur le lac Champlain retrouvé au Vermont

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Le corps de l’homme disparu sur le lac Champlain retrouvé au Vermont
Le corps de Pierre Dunnigan, 62 ans, de Bromont, a finalement été retrouvé dans les eaux du lac Champlain, à Swanton, dans l'État du Vermont. (Photo : gracieuseté)

ACTUALITÉ – Le corps de Pierre Dunnigan, 62 ans, de Bromont, a été retrouvé le 27 mars, dans les eaux de la baie Missisquoi, du côté de l’État du Vermont.

Vers 12 h 30, un citoyen a rapporté à la Vermont State Police avoir aperçu quelque chose flotter du côté ouest du chemin Church, dans la municipalité de Swanton.

Les pompiers ont déployé leur embarcation et ils ont repêché le corps qui était à moins d’une centaine de mètres de la rive.

«Nous sommes en mesure de confirmer que l’homme retrouvé par les policiers de l’État du Vermont est Monsieur Pierre Dunnigan, âgé de 62 ans de Bromont, a indiqué la Sûreté du Québec (SQ), le 29 mars, par voie de communiqué. La cause du décès est toujours sous enquête et nous sommes en attente de l’autopsie et de son résultat pour en savoir plus.»

La mort ne semble pas être d’origine suspecte, indique la Vermont State Police, dans un communiqué publié le 27 mars.

Disparition

L’homme avait été vu pour la dernière fois le 24 mars, vers 13 h 30, sur les glaces du lac Champlain, dans la baie de Venise, à proximité du quai municipal de Venise-en-Québec. Il s’est rendu sur place pour pratiquer de la glisse aérotractée (kite skiing), un sport qu’il avait l’habitude de pratiquer à cet endroit, selon la SQ.

Le soir venu, ses proches se sont inquiétés de ne pas le voir revenir. Il a été porté disparu auprès du service de police de la Ville de Bromont le 24 mars, vers 20 h. Les policiers de la Sûreté du Québec ont été avisés de sa disparition vers 22 h.

Son véhicule a été localisé dans le stationnement du quai municipal, le 24 mars, vers 22 h 30.

Les policiers de la SQ ont aussitôt entamé des recherches à pied sur les berges, mais aussi avec l’aide d’un hélicoptère et d’un drone équipé d’une caméra thermique. Plusieurs services des incendies des municipalités avoisinantes ont aussi participé aux recherches.

Des plongeurs ont été dépêchés sur place, le 25 mars, vers 14 h 30, pour participer aux recherches, qui ont été interrompues vers 20 h 30, avant de reprendre tôt le lendemain matin.

Un poste de commandement a été déployé afin de recueillir des indices pouvant aider à le retrouver. Le 26 mars, la SQ a annoncé qu’elle était à la recherche de deux témoins, deux pêcheurs, dans sa tentative de localiser l’homme disparu. Ces derniers se trouvaient sur les glaces du lac Champlain, dans le secteur de la baie de Venise, le 24 mars. L’un d’eux se trouvait du côté de Venise-en-Québec et l’autre du côté de Saint-Georges-de-Clarenceville.

Appel à la prudence

Au cours des derniers jours, les services d’urgence ont dû intervenir à plusieurs reprises dans le secteur de la baie Missisquoi afin de secourir des personnes qui étaient prises au piège sur les glaces. La SQ lance donc un appel à la prudence.

«Nous demandons à la population de redoubler de prudence, conclut Valérie Beauchamp, porte-parole de la SQ. Nous avons effectué trois interventions de recherche dans la baie Missisquoi, au cours des derniers jours. La glace est gelée le matin, mais la température se réchauffe et ça dégèle au courant de la journée et les gens ne sont pas capables de revenir au bord.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires