Une application numérique pour combattre la détresse psychologique en milieu agricole

Claude Hébert
Une application numérique pour combattre la détresse psychologique en milieu agricole
L’outil d’auto-évaluation La Bêche est une initiative de Marc Séguin, Étienne Gosselin et Hélen Bourgoin. (Photo : gracieuseté)

AGRICULTURE – Trois amoureux de la terre s’unissent pour développer une application numérique visant à promouvoir la santé mentale en milieu agricole et prévenir la détresse psychologique.

Les 42 000 agriculteurs du Québec souffrent de stress, d’anxiété, de surmenage et sont souvent inconfortables avec l’idée de demander de l’aide. On constate également qu’ils connaissent peu les ressources spécialisées en santé mentale.

«Le suicide à la ferme est deux à trois fois plus élevé qu’ailleurs au Québec. La campagne fleur bleue cache une situation qui n’est pas toujours rose», indique Étienne Gosselin, agronome et viticulteur de Stanbridge East.

Les agriculteurs prennent soin des animaux, des plantes et des sols, mais il est temps qu’ils prennent soin d’eux.

– Étienne Gosselin, agronome et viticulteur

De concert avec Marc Séguin, peintre, romancier, agriculteur et Hélen Bourgoin, intervenante psychosociale agricole, M. Gosselin travaille au développement de La Bêche, une application numérique de première ligne qui permettra aux utilisateurs de connaître leur humeur en temps réel, d’intervenir sur-le-champ et d’obtenir les coordonnées des ressources spécialisées.

Sociofinancement

Afin d’amasser les fonds nécessaires au développement de cet outil d’auto-évaluation et d’auto-surveillance, le trio lançait récemment une campagne de sollicitation via la plateforme de sociofinancement La Ruche Québec.

«Nous avons déjà recueilli 20 415 $, soit plus de 58 % de notre objectif de 35 000 $ et la campagne se poursuit jusqu’à la fin mai. Les individus ont été nombreux à contribuer, de même que quelques organisations. Plusieurs promesses de dons ont par ailleurs été confirmées. Le nombre de contributeurs s’élève actuellement à 127», précise M. Gosselin, par voie de communiqué.

On peut contribuer en ligne via le site https://laruchequebec.com/la-beche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires