Nouveaux jeux d’eau et une pump track à Saint-Blaise

Par Marie-Pier Gagnon
Nouveaux jeux d’eau et une <i>pump track</i> à Saint-Blaise
L'inauguration officielle a eu lieu en présence de plusieurs élus. Sur la photo: Sylvain Raymond, Alain Gaucher, Samal Piché (concepteur), Ronald Girardin, Julie Gagnon, Éric Lachance, Jacques Desmarais (maire), Jules Bergeron et Sophie Loubert (directrice générale). (Photo : : Le Canada Français - Jessyca Viens Gaboriau)

LOISIRS. La Municipalité de Saint-Blaise-sur-Richelieu a inauguré, le 9 juin dernier au parc Au vent fou, des jeux d’eau ainsi qu’un nouveau parcours de style pump track. Un investissement de 250 000$.

Le projet était grandement attendu par la population. Lors d’une précédente consultation des citoyens, plusieurs avaient mentionné leur désir de voir la Municipalité investir dans la création d’un skatepark. Un projet qui, après quelques recherches, a finalement pris la forme d’une pump track.

Ce parcours en circuit fermé et asphalté regroupe plusieurs bosses et virages surélevés. Outre les BMX, il est adapté aux personnes de tous âges qui pratiquent le patin à roues alignées ou encore qui disposent d’une trottinette. La portion du parc consacrée à ce parcours est de 1100 m2. Sa réalisation a coûté 100 000$.

De l’argent bien investi à en croire la directrice générale de la Municipalité, Sophie Loubert, qui mentionne que des jeunes s’amusaient déjà dans le parcours plus d’une semaine avant son inauguration. Même les parents se sont impliqués en apportant des poubelles sur les lieux le temps de laisser à la Municipalité la chance de compléter l’aménagement.

JEUX D’EAU

Les jeux d’eau suscitent tout autant d’enthousiasme. D’une valeur de 150 000$, ces derniers occupent une superficie de 1131 pieds carrés et sont situés à proximité des modules de jeux. Coordonnatrice aux loisirs, Julie Gagnon souligne avoir reçu plusieurs appels à leur sujet dans les dernières semaines.

On souhaitait entre autres savoir si des horaires avaient été établis quant à leur utilisation. Tant l’école que les garderies ou encore le camp de jour ont promis d’y amener les enfants dans les prochains jours et prochaines semaines. « Les citoyens sont vraiment très heureux », de mentionner Mme Gagnon.

Il faut dire que l’idée d’avoir des jeux d’eau ne date pas d’hier à Saint-Blaise-sur-Richelieu. C’est finalement l’année dernière que les élus ont pris la décision d’investir les fonds nécessaires en pigeant à même le montant reçu du Programme de la taxe sur l’essence et la contribution du Québec (TECQ). Entre la décision et la concrétisation du projet, il ne s’est écoulé que quelques mois.

La pump track, dont le concepteur est Samal Piché, a pour sa part été financée grâce à l’aide gouvernementale obtenue par la Municipalité dans le cadre de la pandémie et qui visait à améliorer les conditions de vie des citoyens. Tant Mme Gagnon que Mme Loubert se réjouissent de cette décision qui permet ainsi d’offrir une activité de choix aux adolescents de Saint-Blaise-sur-Richelieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires