Le niveau de restriction le plus strict est toujours en vigueur

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Le niveau de restriction le plus strict est toujours en vigueur
Malgré les restrictions sur l'utilisation extérieure de l'eau, Saint-Rémi a activé les jeux d'eau dans ses parc en raison de la chaleur. (Photo : Depositphotos)

Le niveau de restriction le plus strict de l’utilisation extérieure de l’eau est en vigueur depuis le 12 juin, à Saint-Rémi. Tout type d’arrosage, quel qu’il soit, est strictement interdit. Par chance, la Ville de Saint-Rémi a décidé de faire une exception à sa règle et d’autoriser l’ouverture des jeux d’eau à la fin du mois de juin, en raison de la chaleur qui persiste.  

Déjà, à la mi-juin, la responsable des communications à la Ville de Saint-Rémi, Cynthia Ménard, désignait trois causes pour expliquer l’imposition de ces règles strictes en matière d’utilisation de l’eau à l’extérieur. 

D’une part, comme plusieurs autres villes du Québec, la région est touchée par la sécheresse. L’eau du réseau public provient de puits souterrains et par temps sec, la nappe phréatique est plus basse. 

D’autre part, il semble que la consommation des usagers est aussi pointée du doigt. Plusieurs citoyens maintiennent leurs habitudes de consommation de l’eau, malgré les restrictions en vigueur.

Enfin, la Ville a aussi noté une augmentation de la consommation de l’eau par certaines industries.  

LIVRAISON D’EAU POTABLE

La Ville de Saint-Rémi a parfois dû se faire livrer de l’eau potable pour remplir son réservoir souterrain et ainsi pouvoir satisfaire la demande en eau des citoyens. 

« Il n’y a pas de manque d’eau, assure Mme Ménard. Le problème est plutôt qu’elle sort du réseau plus vite qu’elle entre. Nous utilisons des citernes d’eau potable afin de remplir le réservoir. Ceci nous permet d’avoir assez d’eau dans ce dernier pour maintenir la pression dans le réseau. »

Lors d’une journée critique, comme ce fût le cas le dimanche 13 juin, Saint-Rémi s’est ainsi fait livrer pas moins de 1140 m3 d’eau, par camion. 

« Nous surveillons l’évolution de la situation, explique Mme Ménard. La pluie amènera la réduction de la consommation pour l’utilisation extérieure de l’eau. »

INDUSTRIES

Depuis le début du déconfinement, les industries sont nombreuses à avoir repris leurs activités. La hausse de leur production a eu un impact immédiat sur le réseau d’aqueduc à Saint-Rémi. Il faut souligner que ces industries ont des compteurs d’eau et donc, elles paient en fonction de l’utilisation qu’elles font de l’eau. 

« Nous avons rencontré les industries concernées et elles collaborent avec nous en ajustant, par exemple, leur période de remplissage », dit Mme Ménard.

NIVEAU JAUNE

Le niveau de restriction pourrait revenir au jaune, mais seulement à partir du mois d’août. 

« La semaine prochaine, nous procéderons à des ajustements sur le puits 13, dont le changement de la pompe, conclut Mme Ménard. Ainsi, nous croyons pouvoir retourner au niveau jaune au début du mois d’août, si tout va bien. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires