Jean-Guy Hamelin brigue la mairie de Saint-Michel

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Jean-Guy Hamelin brigue la mairie de Saint-Michel
Sur la photo, on aperçoit des candidats au poste de conseiller et de maire à Saint-Michel, en vue de l'élection du 7 novembre, soit Mario Isabelle, Claude Poupart, Jean-Guy Hamelin, Marcel Roy, Patrice Lirette, Patrick Phaneuf et Mario Guérin. (Photo : gracieuseté)

Le maire de sortant de Saint-Michel, Jean-Guy Hamelin, annonce qu’il sera à nouveau candidat en vue des élections municipales qui se tiendront le 7 novembre. De plus, tous les conseillers qui étaient en place seront aussi candidats, à l’exception de Catherine Lefebvre qui ne se représente pas. 

Les candidats au poste de conseiller qui se présentent aux côtés de M. Hamelin sont Mario Isabelle, Claude Poupart, Marcel Roy, Patrice Lirette, Patrick Phaneuf et Mario Guérin. 

M. Hamelin tentera de se faire élire pour un troisième mandat au poste de maire, lui qui occupe cette fonction depuis 2017. Auparavant, il a aussi siégé à titre de conseiller pendant trois mandats. 

Ce dernier espère convaincre ses concitoyens de le réélire parce qu’il veut réaliser plusieurs projets dans sa municipalité.

« En politique, ça prend du temps pour réaliser des projets, confie M. Hamelin. Au cours des huit dernières années, nous avons réalisé beaucoup de choses, mais il y a encore beaucoup à faire. »

BILAN DES RÉALISATIONS

M. Hamelin dresse un bilan positif de son dernier mandat à titre de maire. Au niveau des infrastructures de loisir, il cite la construction de jeux d’eau, l’installation de modules de jeu et d’une balançoire accessible aux personnes à mobilité réduite, au parc École. Une patinoire permanente sera bientôt installée au même endroit. La municipalité a obtenu de nombreuses subventions pour réaliser ces projets, précise M. Hamelin.

Au cours des quatre dernières années, la bibliothèque municipale a été agrandie et rénovée. De plus, les travaux d’agrandissement de l’école primaire ont commencé. Ce projet, d’une valeur de 22 M$, doit être terminé à temps pour la rentrée scolaire 2023. L’église sera aussi rénovée dès l’automne 2021.

« La municipalité a investi près de 10 M$ dans l’entretien de ses routes, au cours de mes deux derniers mandats », se réjouit M. Hamelin. 

Il cite aussi l’acquisition d’un panneau électronique, qui permet d’informer les citoyens de manière efficace, ainsi que la signature d’une entente pour l’implantation de trois éoliennes à Saint-Michel, ce qui doit rapporter entre 60 000 $ et 120 000 $ par année, à la municipalité. 

PROJETS À VENIR

S’il est réélu, M. Hamelin veut mener à terme plusieurs projets qui lui tiennent à cœur. Parmi ceux-ci, on compte un projet domiciliaire qui comptera quelque 150 habitations de toutes sortes.

« Nous avons déjà obtenu tous les certificats d’autorisation pour les égouts et nous avons assez d’eau pour 350 nouvelles maisons, dit-il. Ce projet pourrait commencer dès 2022 ou 2023. Ce sera des maisons unifamiliales et jumelées, qui s’adresseront à tous les budgets. »  M. Hamelin veut aussi poursuivre la modernisation du système d’égout pluvial et d’éclairage de différentes rues. 

« Il y a de grandes transformations à venir au niveau de l’environnement, avec le recyclage, le bac brun et l’écocentre, explique-t-il. Il y a aussi une réflexion à faire sur la prévention en incendie et la garde en caserne. La rétention du personnel est difficile. C’est exigeant pour les pompiers en formation et en temps. Nous devrons moderniser notre service des incendies. » 

« Ma première préoccupation, c’est de travailler pour faire avancer les choses. Je ne suis pas ici juste pour gérer », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires