Les Kaiser remettent 3200 $ pour prévenir la noyade chez les enfants

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Les Kaiser remettent 3200 $ pour prévenir la noyade chez les enfants
Les copropriétaires de la Laiterie Chagnon, Nathan et Christian Kaiser, ainsi que Marie-Pier Lévestque. En mortaise, Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage du Québec. (Photo : gracieuseté)

La famille Kaiser et l’équipe de la Laiterie Chagnon versent un don premier don de 3258,50 $ au programme Nager pour survivre, de la Société de sauvetage du Québec.

Ce don a été amassé grâce à la vente de yogourts à boire FREDOU, qui sont préparés par la laiterie Chagnon. La collaboration entre cette entreprise et la Société de sauvetage avait été annoncée le 29 janvier 2021. 

La famille Kaiser a tenu à s’impliquer auprès de cet organisme à la suite du décès par noyade de la petite Frédérique Kaiser, fille de Christian Kaiser et de Marie-Pier Lévesque, survenu le 4 juillet 2020.  

Cette gamme de yogourts à boire porte le nom de FREDOU, qui était le surnom donné à la petite Frédérique Kaiser.  

À la suite de cet accident, la famille Kaiser tenait à poser un geste concret pour prévenir de tels drames. 

ÉDUQUER ET SENSIBILISER

En moyenne, neuf enfants perdent la vie par noyade chaque année, rappelle-t-on du côté de la Société de sauvetage du Québec. Ces drames se produisent, entre autres, parce que les enfants ne savent pas s’orienter à la surface de l’eau après une chute inattendue, se maintenir à la surface, repérer un lieu sûr et nager vers un endroit sécuritaire. L’organisme insiste sur le fait que ce n’est pas parce qu’un enfant sait se baigner, qu’il sait nager.  »C’est par l’éducation et la sensibilisation que nous allons pouvoir réduire ces drames malheureux qui arrivent encore trop souvent, rappelle Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage, division du Québec. Merci de cette précieuse collaboration qui met en lumière l’importance de poursuivre cette mission de sensibilisation auprès du public.« 

LE PROGRAMME NAGER POUR SURVIVRE

En 2010  la Société de sauvetage a créé le programme Nager pour survivre dans le but de prévenir la noyade, à la suite de recommandations émises par le Bureau du coroner.

Ce programme, qui peut s’apparenter à une sortie scolaire éducative et sportive, est offert aux élèves dès la 3e année du primaire, afin qu’ils prennent conscience de leurs habiletés aquatiques et qu’ils les développent pour survivre à une chute inattendue en eau profonde.

Au terme des sessions, les élèves doivent réussir trois habiletés: entrer par roulade en eau profonde, nager sur place pendant une minute et se déplacer dans l’eau sur une distance de 50 mètres.

Les résultats obtenus dans le cadre de ce programme démontrent que seulement un élève sur deux, âgé de 8 ans et plus, réussit la norme Nager pour survivre, avant d’avoir suivi la formation. Cela signifie que 50 % de ces enfants sont sujets à la noyade.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires