Le film de Philippe Grégoire lancé au Festival du film de San Sebastian 

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Le film de Philippe Grégoire lancé au Festival du film de San Sebastian 
« Le bruit des moteurs » met en vedette l'acteur québécois Robert Naylor. (Photo : gracieuseté)

Le bruit des moteurs, premier long métrage écrit, réalisé et produit par le cinéaste Philippe Grégoire, qui a grandi à Napierville, a été lancé en première mondiale à l’occasion du 69e Festival international de film de San Sebastian, en Espagne, le 19 septembre. 

Son film est en compétition avec douze autres longs métrages dans la catégorie New Directors, dédiée aux cinéastes qui en sont à leur premier ou deuxième film. Il s’agit du seul film canadien à y participer. Le réalisateur gagnant remportera une bourse de 25 000 euros.

« C’est un festival de catégorie A, qui est parmi les plus importants au monde, expliquait M. Grégoire, quelques jours avant son départ pour l’Espagne, où il s’est rendu pour assister à cette première, en compagnie des acteurs principaux de son film, Robert Naylor et Tanja Björk. C’est une énorme nouvelle pour le film. »

Le film y a été présenté les 19 et 20 septembre, en français, avec sous-titre en anglais, en espagnol et en basque. Il est possible de voir la bande-annonce sur le site Internet www.deadline.com.

AUTRES FESTIVALS 

Après San Sebastien, Le bruit des moteurs a été présenté au Cinefest Sudbury International Film Festival, ainsi qu’au Atlantic International Film Festival, à Halifax, le 21 septembre. Il sera aussi projeté au Calgary International Film Festival, le 25 septembre. 

Le 15 septembre, on apprenait que le film était en nomination pour le prix du meilleur scénario, à Raindance, un festival de film indépendant qui se tient à Londres, du 27 octobre au 6 novembre.

La sortie en salle au Québec est prévue au mois de février 2022, mais aucune date précise n’a encore été annoncée. « J’attends que le film soit présenté en première québécoise et après, j’aimerais venir le présenter à Napierville », indique M. Grégoire. 

PAUSE COVID

Le bruit des moteurs, qui met aussi en vedette Marie-Thérèse Fortin, Marc Beaupré, Alexandrine Agostini et Maxime Genois, a été tourné dans la région, à la piste de course d’accélération du Napierville Dragway, mais aussi à Hemmingford, Lacolle et Saint-Bernard-de-Lacolle.

Le tournage s’est déroulé en 2018 et en 2019 et le film devait être présenté à l’été 2020, mais sa sortie a été retardée en raison de la pandémie. « En février 2020, nous avions une version du film qui était terminée à 98 % et c’est à ce moment que la COVID est arrivée, raconte M. Grégoire. On a donc décidé d’attendre avant de le lancer. »

Le cinéaste a profité de cette pause forcée pour retravailler son œuvre. « Comme nous ne pouvions rien faire, j’ai essayé d’améliorer le film, explique M. Grégoire. J’ai modifié les génériques, les animations et la musique. Je suis allé dans les détails. Là, il était vraiment prêt à sortir. » 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires