Le Programme de soutien aux entrepreneurs bonifié

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Le Programme de soutien aux entrepreneurs bonifié
La députée de Huntingdon, Claire IsaBelle, la ministre déléguée à l'Économie, Lucie Lecours, le député de Saint-Jean, Louis Lemieux et le directeur général du la CCIHR, Michel Milot. (Photo : : Coup d'oeil - Marc-André Couillard)

ACTUALITÉ. Lancé à l’hiver 2021 par la Chambre de commerce et de l’industrie du Haut-Richelieu (CCIHR), le Programme de soutien aux entrepreneurs (PSE), un programme d’aide psychologique confidentiel et gratuit destiné aux entrepreneurs, est désormais bonifié avec l’ajout de services complémentaires, soit du réseautage, de la formation et du mentorat. 

Le directeur général de la CCIHR, Michel Milot, en a fait l’annonce à Napierville, le 27 septembre. Le député provincial de Saint-Jean, Louis Lemieux, qui est l’instigateur du PSE, était aussi présent, de même que la députée de Huntingdon, Claire IsaBelle et la ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours. 

La création du PSE est une initiative de M. Lemieux, dont l’objectif était de venir en aide aux entrepreneurs qui vivent de la détresse, en ces temps troubles. Une vingtaine d’entrepreneurs ont déjà bénéficié du PSE, depuis sa création.

« J’ai approché la Chambre de commerce pour voir s’il y avait quelque chose que l’on pouvait faire pour aller au-devant des gens d’affaires et des commerçants, explique M. Lemieux. Je sentais qu’il y en avait pour qui c’était plus difficile et je sentais la détresse. »

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

Dans le cadre du PSE, un entrepreneur qui vit de la détresse peut appeler à la CCIHR de manière confidentielle et il sera mis en contact avec un travailleur social, soit un homme ou une femme, dans un délai de 24 heures. Par la suite, l’entrepreneur aura droit à huit heures de consultation auprès du travailleur social, et ce, gratuitement. Si le besoin se fait sentir, une dizaine d’heures de consultation peuvent être ajoutées. 

Ce programme s’adresse à tous les entrepreneurs de la région et il n’est pas nécessaire d’être membre de la CCIHR pour en bénéficier. 

NOUVEAUX SERVICES

M. Lemieux remarque qu’à ce jour, trop peu d’entrepreneurs ont profité du PSE. Ainsi, en annonçant l’ajout de services à ce programme, il souhaite lui donner un nouvel élan pour le faire connaître auprès des gens d’affaires.

De nouveaux partenaires ont donc été approchés pour bonifier l’offre de services dans le cadre du PSE. Il s’agit du Centre d’aide aux entreprises Haute-Montérégie (CAEHM), du Regroupement des travailleurs autonomes du Haut-Richelieu et du Réseau des femmes d’affaires du Québec. Ces nouveaux partenariats permettent désormais d’offrir du réseautage, du mentorat et de la formation aux entrepreneurs qui participent au PSE.

Du mentorat et de la formation seront donc offerts en partenariat avec le CAEHM. « Nous pouvons aider les nouveaux entrepreneurs qui sont dans les affaires depuis quelques années en leur présentant un mentor, indique Mirette Tiani, directrice générale du CAEHM. Cela leur donne la possibilité de discuter et d’échanger sur des problématiques de tout genre. »

« Un service de parrainage sera offert pendant les activités de la Chambre de commerce, précise M. Milot. Cela permettra aux entrepreneurs de faire du réseautage, d’élargir leurs contacts et de faire des maillages d’affaires. »

Des formations spécialisées, portant sur des thèmes comme le marketing, les notions légales ou encore la gestion des médias sociaux, seront aussi offertes aux entrepreneurs participant au PSE, tant en ligne qu’en présentiel. 

POUR OBTENIR DE L’AIDE

Pour obtenir plus d’information au sujet du Programme de soutien aux entrepreneurs, il suffit de visiter la section « Nouvelles » du site Internet de la CCIHR à l’adresse ccihr.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires