Accusé d’homicide involontaire, il est remis en liberté

Par Louise Bédard
Accusé d’homicide involontaire, il est remis en liberté
Les procédures se poursuivront le 13 décembre. (Photo : : -Coup d'œil - -Archives)

FAITS-DIVERS. Daniel Daoust, accusé d’homicide involontaire, a été remis en liberté, le 8 octobre, au terme d’une enquête tenue devant le juge Éric Simard, au palais de justice de Saint-Jean–sur-Richelieu.

Il est reproché à l’accusé d’avoir causé la mort d’Érick Huot, le 25 août, à Saint-Georges-de-Clarenceville.

À la demande de l’avocat de la défense, le juge a émis une ordonnance de non-publication interdisant de faire état de la preuve présentée par le ministère public.

Les procédures se poursuivront le 13 décembre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires