Jan Pitrik est candidat dans le canton de Hemmingford

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Jan Pitrik est candidat dans le canton de Hemmingford
Jan Pitrik (Photo : gracieuseté)

Jan Pitrik se présente au poste de conseiller dans le canton de Hemmingford. M. Pitrik dit vouloir donner plus de services aux citoyens, compte tenu des taxes qu’ils paient. 

« Notre municipalité est appelée à travailler en faveur de notre milieu agricole et au développement économique et résidentiel, à l’attractivité, à la qualité de vie et à la préservation de notre milieu rural, agricole et naturel », pense M. Pitrik.

Il fait notamment référence à l’importance de bien entretenir le réseau routier, à assurer la sécurité des usagers de la route aux intersections, mais aussi à la propreté de la municipalité, ainsi qu’à la préservation de ses sources d’eau potable. 

TRANSPARENCE

M. Pitrik veut aussi rendre le processus décisionnel du conseil municipal plus ouvert et transparent. 

« Finies les délibérations en secret sur des enjeux de première importance lors de séances à huis clos, dit-il. Il n’y aura plus de prise de décisions politiques sans que les citoyens soient au courant du positionnement individuel des élus qui les représentent et des raisons qui ont poussé un conseiller à pencher pour une option plutôt qu’une autre. Les citoyens ont le droit d’être informés avant que les décisions soient prises et non pas après, quand il est trop tard pour agir. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de projets issus d’un réel besoin exprimé par des citoyens, qui ne sont jamais analysés ni débattus publiquement, parce qu’ils sont rejetés par une majorité d’élus à huis clos. »

RÈGLES CLAIRES

 « Je m’engage à établir des règles claires pour encadrer les séances de travail à huis clos et à favoriser davantage les délibérations publiques, poursuit M. Pitrik. Certains sujets, tels que les litiges, les possibles acquisitions ou ventes d’immeubles et de terrains par le canton, devront rester confidentiels pour des raisons évidentes, mais les autres sujets devraient être débattus publiquement, pour le bénéfice et la compréhension de tous. »

« Par mon effort et mon approche, je souhaite rehausser la confiance envers les élus municipaux et renouveler l’intérêt pour les séances du conseil. Après tout, il s’agit de notre argent », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires