Interconnexion Hertel-New York: Hydro-Québec dévoile son tracé 

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Interconnexion Hertel-New York: Hydro-Québec dévoile son tracé 
En rouge, le tracé retenu par Hydro-Québec. (Photo : : gracieuseté)

Hydro-Québec vient tout juste de dévoiler le tracé retenu pour sa nouvelle ligne souterraine Interconnexion Hertel-New York, qui permettra d’alimenter la ville de New York grâce à l’hydroélectricité produite au Québec. Les travaux de construction doivent commencer au printemps 2023 et la ligne sera en exploitation dès 2025.

Au total, huit municipalités seront touchées par ce projet, soit La Prairie, Saint-Philippe, Saint-Jacques-le-Mineur, Saint-Édouard, Saint-Patrice-de-Sherrington, Saint-Cyprien-de-Napierville, Saint-Bernard-de-Lacolle et Lacolle.

Dans sa portion québécoise, le tracé retenu par Hydro-Québec comprend un segment souterrain de 56,1 km et un segment sous-marin de 1,6 km. La majorité du parcours emprunté par cette ligne est situé dans des emprises publiques. Le tracé longe l’emprise de l’autoroute 15 sur près de 24 km et l’emprise de routes provinciales et municipales sur 29 km. 

Description du tracé

À partir du poste Hertel, situé à La Prairie, le tracé emprunte le rang Saint-Raphaël, le rang Saint-Claude, la montée Signer, le rang Saint-Marc, la route Édouard-VII et la montée Saint-Jacques, dans les municipalités de Saint-Philippe et de Saint-Jacques-le-Mineur.

Il traverse ensuite des terres agricoles et des propriétés d’Hydro-Québec sur un peu plus de 3 km.

Le dernier tronçon du tracé longe le ruisseau Fairbanks jusqu’à la rivière Richelieu, dans laquelle se trouve le point d’interconnexion avec le réseau américain.

Deux journées portes ouvertes

Hydro-Québec invite la population de la région à rencontrer ses représentants pour s’informer au sujet de ce projet. Deux événements portes ouvertes sont organisés à cet effet. 

Le premier aura lieu le 8 décembre, de 16 h à 20 h, au 10, rue Sainte-Marie, à Lacolle. 

Le second aura lieu le 9 décembre, de 15 h à 20 h, au 263, route Édouard-VII, à Saint-Jacques-le-Mineur.

À propos du projet

Cette nouvelle ligne permettra l’apport de 1250 mégawatts d’hydroélectricité, ce qui représente l’équivalent des besoins d’un million de foyers.

Cette énergie remplacera progressivement les énergies fossiles qui représentent actuellement plus de 85 % des approvisionnements en électricité de la région de New York, rappelle Hydro-Québec. Ce projet permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le nord-est du continent de l’équivalent d’environ 3,9 millions de tonnes de CO2 par année, toujours selon la société d’État.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires