Huit entreprises sur La Route des sols en santé

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Huit entreprises sur La Route des sols en santé
Jérémie Letellier est le propriétaire de la Ferme Letellier, à Saint-Cyprien-de-Napierville. Il est aussi le président de la Fédération de l'UPA de la Montérégie. (Photo : : Coup d'oeil - Archives)

Agriculture. La Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Montérégie, en partenariat avec Stratégie bioalimentaire Montérégie, invite les producteurs agricoles et les citoyens à visiter le nouveau site Web La Route des sols en santé.

Cette plateforme, que l’on consulte via le site Internet www.upamonteregie.ca/routedessols, met en lumière le travail innovant de plus de 50 entreprises agricoles qui ont été sélectionnées en Montérégie pour avoir mis en place des pratiques durables de conservation des sols. Dans le Haut-Richelieu, cinq fermes y figurent et trois dans les Jardins-de-Napierville.

Les pratiques durables de conservation des sols identifiées ont été divisées en trois catégories, soit celles favorisant le travail du sol, celles favorisant la biodiversité et le contrôle de l’érosion et celles diminuant la compaction des sols. 

Lancé en mai 2021, le projet La Route des sols en santé a permis de valoriser le travail de conservation des sols effectué par les producteurs agricoles sur leur entreprise et de partager leur savoir-faire avec d’autres producteurs qui souhaitent implanter de nouvelles pratiques de conservation des sols.

Haut-Richelieu

Dans le Haut-Richelieu, cinq entreprises agricoles y participent. Il s’agit de la ferme Cusson-Leduc (Saint-Alexandre), la ferme Iber-Grains (Saint-Jean-sur-Richelieu), Claude Vasseur et Carole Éthier (Sainte-Brigide-d’Iberville), la ferme Retoma (Saint-Blaise-sur-Richelieu) et la ferme Denlais (Mont-Saint-Grégoire). 

De plus, les trois derniers ont partagé leur expérience en témoignant dans une capsule vidéo. Ils font connaître les bienfaits et les défis rencontrés lors de la mise en place de ces pratiques innovantes. Au total, dix capsules mettant en vedette autant de producteurs montérégiens sont proposées sur le site Web du projet.

Jardins-de-Napierville

Dans la MRC des Jardins-de-Napierville, la Ferme Letellier et la Ferme des étangs (Saint-Cyprien-de-Napierville), ainsi que la Ferme Leriger (Hemmingford), font partie de la Route des sols en santé. 

Retombées

Au cours de la dernière année, trois ateliers de mentorat virtuels ont été offerts par des agriculteurs-ambassadeurs pour des producteurs désireux d’intégrer ces innovations sur leurs fermes. Des panneaux aux couleurs du projet identifiant les fermes participantes ont également été installés sur tout le territoire de la Montérégie.

« La terre est à la base de la productivité et de la rentabilité des entreprises agricoles. Un sol en santé et fertile signifie l’abondance des récoltes. De nos jours, plus que jamais, l’achat local a sa signification. Pour avoir des aliments sains, de qualité et savoureux, il faut passer inévitablement par des sols en santé. Je suis fier de cette initiative qui fait rayonner nos agricultrices et agriculteurs en Montérégie, si nombreux à prendre soin de la terre qui nous nourrit », déclare Jérémie Letellier, producteur de grains et président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

Parmi les retombées attendues de ce projet, il y a l’augmentation des superficies en pratiques de conservation des sols en Montérégie, le développement d’un réseau de producteurs interpellés par la santé des sols, la croissance de l’intérêt populaire à l’égard des pratiques agroenvironnementales ainsi que la valorisation et le rayonnement des producteurs innovateurs en Montérégie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires