Agritex Saint-Jacques prend de l’expansion

Agritex Saint-Jacques prend de l’expansion
Agritex Saint-Jacques investit 600 000$ pour agrandir son atelier de réparation mécanique.

Économie – L’entreprise Agritex Saint-Jacques, qui vend et répare de la machinerie agricole, est en pleine expansion. Pour preuve, des travaux d’agrandissement d’une valeur de 600 000$ sont en cours, ce qui entraînera la création de quatre nouveaux emplois.

Agritex Saint-Jacques emploie actuellement 18 personnes. On y vend des produits John Deere, mais également d’autres marques de tracteurs pour l’agriculture, le déneigement, jusqu’au tracteur à gazon pour l’usage résidentiel ou encore des véhicules récréatifs. Agrixtex offre aussi la vente de pièces ainsi qu’un service de réparation mécanique.

Agritex a mis la main sur l’entreprise de Saint-Jacques-le-Mineur en 2012. «Depuis qu’on a acheté, les ventes ont explosé, explique Simon Gauthier, directeur d’après-marché chez Agritex. Nous avons connu une augmentation significative des ventes d’équipement, de pièces et au niveau du département de service. Nous sommes un gros joueur dans la région.»

L’atelier de réparation était devenu beaucoup trop petit pour satisfaire la demande. «La flotte de machinerie agricole a beaucoup grossi dans la région, soutient M. Gauthier. C’est un heureux problème. On devait faire certains travaux de réparation dans d’autres succursales en raison du manque d’espace», dit-il. La structure de 6400 pieds carrés qui est présentement en construction abritera l’atelier mécanique, dont la superficie sera plus que doublée. Les travaux devraient être terminés dans un mois. Agritex devra embaucher quatre techniciens supplémentaires répondre à la demande.

Le groupe Agritex compte 12 succursales au Québec et emploie 270 personnes. Son chiffre d’affaires s’élève à 180 M$.

Succès

Le succès que connait Agritex Saint-Jacques est notamment attribuable à l’importance que l’entreprise accorde au service à la clientèle. «Le service après-vente est très important pour nous, explique M. Gauthier. Nous sommes aussi plus agressifs sur les ventes. Nous avons réorganisé les départements et embauché plus de gens à la vente et au service.»

De plus, la région se développe et la demande en machinerie de toute sorte augmente. M. Gauthier remarque que la demande pour les équipements de déneigement est en hausse en raison des nombreuses maisons qui se construisent dans les environs.

Agritex profite aussi du fait que l’agriculture est un secteur de l’économie qui est en expansion. «La demande mondiale de nourriture augmente tout le temps, explique M. Gauthier. Les agriculteurs doivent faire davantage appel aux nouvelles technologies pour augmenter leurs rendements.»

Il y a quatre ou cinq ans, on a vu apparaître les tracteurs fonctionnant sans conducteur. Guidés à l’aide d’un système GPS, ils parviennent à faire le travail avec une marge d’erreur d’environ un pouce, rappelle M. Gauthier.

Aujourd’hui, la machinerie agricole est équipée de capteurs qui permettent de lire le rendement des champs ou encore l’humidité du grain et des sols. «Ces données sont transférées directement à la ferme sur le iPad ou le iPhone des agriculteurs, dit M. Gauthier. Tu peux obtenir des données pour une surface aussi petite que trois pieds carrés. Ça permet de voir s’il y a un problème de nivelage ou d’accumulation d’eau, par exemple. Les agriculteurs les plus performants ont tout cela.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires