Appel d’offres pour l’accueil d’un pôle régional d’innovation

Appel d’offres pour l’accueil d’un pôle régional d’innovation

Le député d'Huntingdon, Stéphane Billette, croit que l'implantation des 18 pôles régionaux de l'innovation favorisera la rétention des jeunes en région.

Crédit photo : Le Canada Français - Archives

ACTUALITÉ – Le gouvernement du Québec lance un appel d’offres pour accueillir le nouveau pôle régional de l’innovation qui devrait s’installer en Montérégie d’ici 2022. La date limite pour déposer une candidature est le 30 avril.

Le gouvernement veut, par l’implantation des pôles qui seront instaurés dans toutes les régions du Québec, favoriser l’entrepreneuriat, soutenir la compétitivité, favoriser la croissance économique et accroître le nombre d’emplois. Les pôles feront partie du Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat qui sera annoncé sous peu par le ministère de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation (MESI).

Québec allouera jusqu’à 400 000$ par an (maximum de 60% des coûts du projet) pour chacun des 18 pôles régionaux, ce qui représente un investissement total de 28,8 M$ sur quatre ans.

Priorité

«L’entrepreneuriat constitue une priorité pour le gouvernement du Québec et l’un des piliers de sa vision du développement économique, comme le manufacturier innovant et l’exportation, explique dans un communiqué le ministre délégué aux PME et député du comté d’Huntingdon, Stéphane Billette.

«Avec cette annonce, enchaîne-t-il, nous proposons un nouveau modèle pour encourager et favoriser la rétention et l’attraction des jeunes dans toutes nos régions. Les pôles régionaux d’innovation inciteront le partage d’idées et stimuleront la collaboration dans les écosystèmes entrepreneuriaux régionaux en favorisant la concertation des acteurs existants.»

Appel d’offres

Le ministère veut confier la gestion de ces pôles régionaux d’innovation à des organisations à but non lucratif qui travaillent principalement à soutenir les entrepreneurs et le développement économique et qui ont leur établissement principal au Québec.

Québec basera sa sélection de l’organisme sur les critères suivants: la vision et les objectifs à court et à long terme, la structure de l’organisation et la faisabilité du plan de mise en œuvre, la qualité et la pertinence du pôle régional d’innovation, l’intérêt des entreprises et des partenaires de l’écosystème entrepreneurial régional envers le pôle, la présentation d’un cadre financier réaliste et de la part de financement des entreprises et des partenaires associés au pôle et la valeur ajoutée du financement du Ministère.

Il regardera également le réalisme de l’échéancier et la pertinence des indicateurs de réalisation du projet, la capacité de l’équipe du pôle à réaliser le projet, la pertinence des partenariats et leur apport au projet (autre que financier) ainsi que la prévision des retombées du pôle régional d’innovation pour sa région et le Québec.

Acteur incontournable

«Le futur pôle régional d’innovation constituera un véritable acteur incontournable d’intervenants chevronnés au service des entrepreneurs de la région, estime la ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois. Cela permettra d’orienter la population vers les services d’accompagnement spécialisés, de leur offrir de tels services ou de les aider à saisir des occasions d’affaires. C’est une initiative très prometteuse pour nos entrepreneurs et pour l’essor de l’entrepreneuriat en Montérégie.»

Les organismes intéressés à soumettre leur candidature pour l’obtention du pôle ont jusqu’au 30 avril, à 16 heures, pour soumettre leur dossier au MESI à l’adresse courriel poles.innovation@economie.gouv.qc.ca.

L’analyse des demandes se fera du 30 avril au 25 mai et les organismes choisis seront dévoilés le 4 juin.

 

Poster un Commentaire

avatar