Après l’avoir suspendu dix jours Lacolle congédie son directeur général

Par Louise Bedard
Après l’avoir suspendu dix jours Lacolle congédie son directeur général
Le directeur général de la municipalité de Lacolle

Jacques Mireault, directeur général de la municipalité de Lacolle, a finalement été congédié le 18 décembre dernier. La suspension de dix jours dont il faisait l’objet venait tout juste de se terminer quand son congédiement lui a été signifié.

Invité à expliquer cette décision lundi, le maire Roland-Luc Béliveau a refusé de commenter.  «La municipalité ne peut émettre aucun commentaire.  Je me fais bien comprendre… aucun commentaire.»

De son côté, M. Mireault n’a pas donné suite à la demande d’entrevue du Coup d’œil. Il travaillait pour la municipalité depuis 2011.

Détérioration

Les relations entre le nouveau conseil et le directeur général se sont détériorées rapidement depuis les élections du 3 novembre. Deux suspensions successives, dont une se terminant le 17 décembre, lui ont été imposées avant son congédiement le lendemain.

Lors de l’assemblée publique du 10 décembre, le maire Béliveau avait déclaré que si ce n’était pas M. Mireault qui effectuait le travail de directeur général, ce serait quelqu’un d’autre.

Le congédiement du directeur général survient alors que le conflit avec les pompiers n’est toujours pas résolu.

Congé de maladie

Onze membres de la brigade, incluant le directeur du Service des incendies, sont en congé de maladie depuis la fin du mois de novembre. Leur geste a suivi la décision du conseil de réintégrer deux pompiers qui avaient été suspendus cet été par M. Mireault et par le directeur du Service, Sean Maigar.

La municipalité de Lacolle a publié une offre d’emploi pour recruter des pompiers volontaires et des premiers répondants. Les intéressés doivent faire parvenir leur candidature au maire lui-même.

Avec la collaboration de Marc-André Couillard

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires