Budget 2019 à Saint-Rémi: la taxe foncière en baisse de 1,7 %

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Budget 2019 à Saint-Rémi: la taxe foncière en baisse de 1,7 %
La Ville de Saint-Rémi a adopté un budget de 12 671 572 $ pour l'année 2019, lors de la séance du conseil du 17 décembre. (Photo : Coup d'œil – Archives)

MUNICIPAL – Le conseil municipal de Saint-Rémi a adopté un budget d’un peu plus de 12,6 M$ pour l’année 2019, lors de la séance du conseil du 17 décembre.  

Pour l’année à venir, le taux de la taxe foncière pour les immeubles résidentiels passe de 0,59 $ du 100 $ d’évaluation, à 0,58 $, en baisse de 1,7 %.

Les taxes pour les services, comme la collecte des ordures, du recyclage et la gestion des eaux usées, restent inchangées.

Seule la taxe qui s’applique à la gestion de l’aqueduc est modifiée. En 2018, un tarif de base de 91,50 $ s’appliquait à chaque unité d’habitation, ce à quoi s’ajoutait un tarif relié à la consommation, grâce au compteur d’eau. Le coût annuel moyen d’une résidence était de 75 $, selon la Ville, qui s’ajoutait au tarif de base.

En 2019, le conseil a décidé d’imposer un tarif unique de 165 $ par unité d’habitation, et de ne plus tenir compte du niveau de consommation des ménages pour fixer le coût de cette taxe.

Programme triennal d’immobilisations

Le conseil municipal veut déplacer le parc canin et les jardins communautaires qui sont situés près de l’écocentre, pour les déménager à proximité de l’arboretum, sur la rue Sainte-Famille. Une somme de 280 000 $ est prévue en 2019 au programme triennal des immobilisations 2019-2021, pour réaliser ce projet.

La Ville veut aussi aménager des sentiers pédestres dans l’arboretum. Le parc canin serait clôturé et les jardins communautaires seraient aménagés sur une portion de terre située à proximité de l’arboretum, qui est présentement en culture, mais qui appartient à Saint-Rémi.

Réaménagement des parcs

Le conseil municipal consacre 80 000 $ en 2019 pour l’illumination de l’église et du presbytère.

Les élus veulent aussi aménager une aire de jeu pour les 5 à 12 ans au parc Aux quatre vents, au coût de 80 000 $, ainsi qu’un module pour les adolescents au coût de 45 000 $.

Enfin, le conseil projette d’investir 265 000 $ au cours des deux prochaines années pour améliorer le parc des Pirates et pour aménager une passerelle qui permettra de relier la rue Naomie au parc.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires