Candidate de la CAQ dans Huntingdon: Carole Mallette rappelle les priorités de son parti

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Candidate de la CAQ dans Huntingdon: Carole Mallette rappelle les priorités de son parti
La candidate de la CAQ dans Huntingdon, Carole Mallette en compagnie du chef de son parti, François Legault. (Photo : gracieuseté)

Élections. La candidate de la -Coalition -Avenir -Québec (CAQ) dans le comté de -Huntingdon, -Carole -Mallette, rencontre les citoyens des 28 municipalités de sa circonscription depuis que sa candidature a été officialisée, le 7 juillet. Cette dernière note quatre principaux enjeux qui sont soulevés par les électeurs et elle estime que la -CAQ est le parti qui saura le mieux y répondre.

Elle remarque que chaque municipalité fait face à des enjeux qui lui sont propres, que l’on pense à l’approvisionnement en eau, à la sécurité routière ou l’alimentation. « -Par contre, les quatre enjeux qui reviennent le plus souvent sont la hausse du coût de la vie, l’accès aux soins de santé, la couverture cellulaire qui est déficiente, de même que les écoles et les -CPE. La -CAQ a des réponses concrètes pour ces enjeux », indique -Mme -Malette.

Inflation

Pour contrer les effets de l’inflation, la -CAQ propose quatre mesures, rappelle la candidate. La première, une baisse des impôts de 1 % dès 2023, suivie d’une baisse de 0,25 % jusqu’en 2032, pour les deux premiers paliers d’imposition, qui correspondent à un revenu de 92 580 $ et moins.

La -CAQ propose aussi de verser une aide directe allant de 400 $ à 600 $ par personne ayant un revenu de 100 000 $ et moins.

Ce parti s’engage aussi à faire passer de 411 $ à 2000 $ le montant maximal pour le soutien aux aînés à revenu modeste.

Enfin, la -CAQ veut plafonner la hausse des tarifs gouvernementaux à 3 % ou moins. Si l’inflation est inférieure à 3 %, la hausse serait moindre.

Soins de santé

« -Pour améliorer l’accès aux soins de santé, la solution va passer par la formation de 5000 professionnels de la santé, comme des préposées aux bénéficiaires, des infirmières, des psychologues et autres, mais aussi de 660 médecins », explique -Mme -Malette.

La -CAQ entend aussi augmenter l’offre et améliorer la qualité des soins à domicile et pour les aidants naturels en leur fournissant des services, du répit et du soutien psychosocial.

« -Sur le terrain, j’ai entendu qu’il y a un besoin criant d’accès à ces soins, ajoute la candidate. Il y a plein de solutions sur la table qui sont dans le -Plan -Santé [Plan pour mettre en œuvre les changements nécessaires en santé, -NDLR] du ministre de la -Santé, -Christian -Dubé. »

Cellulaire

De nombreux citoyens ont interpellé la candidate au sujet de la couverture cellulaire déficiente dans la région.

« C’est une question de sécurité, pense -Mme -Malette. Nous avons de grandes terres. S’il arrive un incident, ça peut être problématique. Au niveau du télétravail, ça doit bien fonctionner et être rapide. Nous allons fonctionner de la même manière qu’avec -Internet haute vitesse. Le gouvernement va financer pour s’assurer que ce soit fait. »

Écoles et -CPE

Mme -Malette rappelle que sa formation politique s’engage à investir 2 G$ supplémentaires pour rénover les écoles. « Ça va permettre de toucher 600 écoles au -Québec », -précise-t-elle.

La -CAQ propose aussi d’investir 1,4 G$ pour convertir 100 % des places en garderie non subventionnées en places subventionnées. Cela représente 37 000 nouvelles places à 8,70 $ par jour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires