Carmen Labelle, candidate de Québec solidaire dans Huntingdon, s’inquiète des gaz de schiste

Photo de Jacques Larochelle
Par Jacques Larochelle
Carmen Labelle, candidate de Québec solidaire dans Huntingdon, s’inquiète des gaz de schiste
Carmen Labelle et Québec solidaire s'inquiètent des gaz de schiste

Le parti Québec solidaire, par la voix de sa candidate dans la circonscription de Huntingdon, Carmen Labelle, est très inquiet vis-à-vis l’exploitation éventuelle des gaz de schistes au Québec. Mme Labelle a dénoncé l’attitude du maire de la municipalité de Huntingdon, Stéphane Gendron, et du conseil municipal, qui, dit-elle, ont fait fi des craintes des opposants quand ils ont permis que l’usine de traitement des eaux usées de la municipalité traite les eaux de fracturation provenant de puits de forage de gaz de schiste. « La rivière Châteauguay risque d’être contaminée par les produits chimiques pour lesquels l’usine de traitement de Huntingdon n’est pas en mesure de garantir un traitement efficace ». Québec solidaire ajoute qu’il y a risque pour les eaux de surface et la nappe phréatique.

Dans ce contexte d’incertitude, Carmen Labelle condamne la décision de la municipalité de Huntingdon. « La rivière Châteauguay n’est pas la propriété de la ville de Huntingdon ou du gouvernement libéral, mais une ressource importante pour les dizaines de milliers de personnes qui résident en aval ».

Elle a ajouté que Québec solidaire mettra en place une stratégie pour abandonner l’utilisation des diverses formes d’énergie fossile d’ici 2030, interdira l’exploitation et la production d’énergies fossiles (incluant les gaz de schiste) et d’énergie nucléaire sur le territoire québécois.

Source: Carmen Labelle, Québec solidaire, Huntingdon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires