Consultation publique: Saint-Cyprien-de-Napierville veut son réseau de fibres optiques

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Consultation publique: Saint-Cyprien-de-Napierville veut son réseau de fibres optiques
Une fois que les travaux de réhabilitation des structures seront terminés, Patrick Bonvouloir, le président d'IHR, estime que son équipe pourra brancher toute la municipalité en deux semaines, environ. (Photo : Coup d'œil - Archives)

ACTUALITÉ – La municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierville veut qu’un réseau de fibres optiques soit installé pour permettre de donner accès à Internet haute vitesse à ses citoyens. L’installation du réseau représente des coûts de plus 500 000 $ pour la municipalité. Les élus veulent consulter la population avant de prendre une décision dans ce dossier. Une rencontre publique aura donc lieu le 23 janvier, à la mairie de Saint-Cyprien.

Nombreux sont les citoyens qui réclament une meilleure desserte en télécommunication à Saint-Cyprien-de-Napierville.

Ce sont 321 résidences, sur les 790 que compte la municipalité, qui n’ont pas accès à Internet par câble, estime le conseiller municipal Maurice Boissy.

«Les gens appellent et nous disent que leurs enfants ne peuvent pas faire leurs travaux d’école parce qu’ils n’ont pas Internet, explique M. Boissy. Les agriculteurs aussi ont besoin d’Internet.»

Ceux qui y ont accès doivent dépenser jusqu’à 300 $ par mois, et parfois même davantage, pour obtenir les trois services que sont Internet, le câble et la téléphonie.

Dans le but de trouver une solution à cette problématique, le conseil a décidé de former un comité, au printemps 2018. Ce comité est composé de neuf citoyens, dont les deux conseillers municipaux Maurice Boissy et Jean-Marie Mercier.

Des citoyens nous ont amené des factures de 350 $ par mois pour leurs télécommunications!

Maurice Boissy, conseiller municipal à Saint-Cyprien-de-Napierville

Solution

Les élus ont approché plusieurs entreprises pour leur demander si elles étaient prêtes à fournir un réseau Internet à Saint-Cyprien.

Seulement deux d’entre elles ont répondu à cette demande, soit Targo Communications, qui n’offrait pas le câble, et DERYtelecom.

Cette dernière propose d’offrir ses services à Saint-Cyprien à la condition que la municipalité défraie 80 % des coûts d’installation du réseau de fibre optique, ce qui représente une somme de plus de 500 000 $. Ce déploiement permettrait d’amener la fibre optique à environ 90 % des portes de la municipalité, dit M. Boissy.

Pour ce faire, 62 km de fibre optique devront être installés, soit 15 km pour la dorsale (réseau principal) et 47 km pour la distribution porte-à-porte.

En contrepartie, DERYtelecom s’engage à offrir les trois services (Internet, câble et téléphone) au coût d’environ 90 $ par mois.

Répartition

Si le projet va de l’avant, une taxe spéciale devra être imposée aux citoyens pour en assumer les coûts. Cette taxe serait «à géométrie variable», puisqu’à certains endroits, comme dans le secteur du golf, la fibre optique est déjà installée. À cet endroit, il ne resterait plus qu’à relier les maisons au réseau principal, tandis qu’ailleurs, tout est à faire.

Reste donc à déterminer de quelle façon les coûts pourraient être répartis. Pour cette raison, les élus organisent une rencontre publique le 23 janvier, à 19 h, à la salle du conseil située au 121, rang Cyr.

«Tout est ouvert. Ce n’est qu’une proposition que nous faisons, assure M. Boissy. On veut sonder la population pour savoir s’il y a de l’enthousiasme et quelles sont les attentes. On doit discuter de la façon dont on diviserait les coûts.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
nathaniel decosse
nathaniel decosse
4 années

Pourquoi ils vont pas vers videotron ou bell pour sa! Ou juste de faire entrer toute les compagnies dans le circuit quelle soit canadienne ou américaine…se que le peuple veux cest payer moin cher alors la seul façon d’y arriver cest de faire plus de compétition! Sa devrais fonctioner aussi pour l’électricité…hydroquebec se fou totalement de tout et nous ramasse mois après mois en nous augmentant sans améliorer leur service! Ouvrez les portes!

maurice Boissy
maurice Boissy
4 années
Répondre à  nathaniel decosse

Rejoindre la discussion…

maurice Boissy
maurice Boissy
4 années
Répondre à  nathaniel decosse

Bonjours a vous
les raison pourquoi pas Videotron ou Bell sont simple, ils n’ont pas retourné nos appel et quand la MRC a demander des soumissions, ils n’était pas intéressés. c’est difficile de trouver des compagnies qui veulent investir pour un réseau en campagne, la rentabilité et le changement de technologie serait la cause…
je vous invite a venir le 23 janvier pour plus d’information.

au plaisir de vous rencontrer.

Alex
Alex
3 années

La connexion à napierville est de 25 mb en téléchargement et 5 mb en amont, en moyenne. Pour une personne seule de nos jours ça peut suffire, mais quand on prend une famille de 4-5 personnes , sa devient ridicule. Si un jeune veux » streamer' »( partager par vidéo leurs jeux par exemple sur twitch ou Youtube, Facebook)
, c’est pratiquement impossible ici, on se sent vraiment » en campagne » et ça devient un point négatif pour un jeune acheteur potentiel, donnez nous une bonne connexions et sa donnerais déja moins l’impression de vivre en campagne.