Deux candidates briguent la présidence de la commission scolaire des Hautes-Rivières

Par Louise Bedard
Deux candidates briguent la présidence de la commission scolaire des Hautes-Rivières
Les élections scolaires auront lieu le dimanche 2 novembre.

Éducation – À la veille des élections scolaires qui se tiendront le 2 novembre, Andrée Bouchard, présidente sortante, et Nicole Thibodeau briguent la présidence de la commission scolaire des Hautes-Rivières.

L’Équipe Andrée Bouchard fait campagne sur la pédagogie et refuse que le débat ne soit réduit qu’à la seule question des taxes.

Parmi les questions de l’heure, on trouve la lutte à la persévérance scolaire à mener avec les communautés locales et les partenaires socio-économiques, ainsi que la valorisation de la formation professionnelle.

S’y ajoutent l’optimisation des ressources et l’amélioration des services à l’élève dans un contexte de compressions budgétaires, le recrutement et l’accompagnement des directions d’école de même que le maintien des petites écoles.

Hausser la réussite des garçons, combattre l’intimidation, promouvoir des comportements éthiques et favoriser de saines habitudes de vie font aussi partie des engagements de l’équipe.

Équipe Thibodeau

L’Équipe Nicole Thibodeau se présente comme celle du renouveau. Son programme comprend l’engagement de contenir la hausse du taux de taxation au niveau du coût de la vie pour les deux prochaines années et de «maintenir le niveau de taxation au point de croissance zéro» pour les deux dernières années du mandat. Une augmentation de 33% des taxes en deux ans, cela suffit et devrait convaincre les électeurs d’élire une nouvelle équipe pour donner un nouveau souffle au conseil scolaire, font valoir les candidats.

Pour Nicole Thibodeau, candidate à la présidence, la situation démontre le désarroi de l’administration sortante. Les objectifs fixés au chapitre de la taxation ne pourront être atteints sans l’élection d’un gouvernement scolaire qualifié et préparé, a-t-elle plaidé tout en promettant de ne pas toucher aux services aux élèves.

L’équipe fera aussi campagne sur l’adoption d’une stratégie de persévérance scolaire, une meilleure répartition des élèves dans les écoles, le développement professionnel des enseignants et l’amélioration de la sécurité des corridors scolaires. Concernant la réussite scolaire, les candidats veulent favoriser le rapprochement de l’école avec la famille et la communauté.

À propos de l’engagement touchant la répartition des élèves, ils veulent que l’élève fréquente en priorité l’école de son secteur et que les enfants d’une même famille soient regroupés dans la même école.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires