Deux inventeurs de Napierville «Dans l’oeil du Dragon»

Deux inventeurs de Napierville «Dans l’oeil du Dragon»
L'émission «Dans l'œil du dragon» dans laquelle apparaissent M. Lessard et Mme Thibeault sera en rediffusion à Radio-Canada

ENTREPRISE – Mario Lessard et Christine Thibeault étaient loin de s’imaginer qu’on leur offrirait un jour 120 000$ pour développer une invention qu’ils ont mise au point dans leur sous-sol, à Napierville, et qui est aujourd’hui en voie d’être breveté.  C’est pourtant ce qui s’est produit lors de la présentation de leur produit, «Décologique», un revêtement mural intérieur imitant la pierre fait à 85% de papier recyclé, à l’émission «Dans l’œil du dragon», diffusée à Radio-Canada, le 23 juin.

Les deux entrepreneurs disposaient de trois minutes pour convaincre un des Dragons d’investir dans leur projet.  Ils demandaient 75 000$ et offraient 35% des parts de la jeune entreprise.  Ce n’est pas un Dragon, mais bien trois d’entre eux qui ont fait une offre.  «Trois Dragons se sont levés et ont fait des offres plus hautes que ce à quoi on s’attendait», explique Mme Thibeault. 

C’est finalement avec Danielle Henkel qu’ils ont conclu une entente.  Elle leur a offert 120 000$ et du mentorat, en échange de quoi, elle mettrait la main sur 45% des parts de l’entreprise.  «On demandait surtout du mentorat.  Là où on est rendus avec notre entreprise, nous sommes dans l’inconnu, explique M. Lessard.  On veut amener ça à l’international.»

Écologique

L’idée leur est venue à la suite d’un reportage diffusé à la télévision, qui faisait état des difficultés rencontrées par les centres de tri à trouver des débouchés pour le papier recyclé.  «On a appris que 50% du papier recyclé se retrouvait dans les sites d’enfouissement.  Ça nous a scandalisés!», explique M. Lessard.

Partant de là, les deux entrepreneurs qui travaillaient dans le domaine de la construction et de la rénovation sont partis de zéro et ils ont développé leur produit et inventé la machinerie nécessaire pour le fabriquer.

Décologique est fabriqué à partir de papier recyclé qui leur est fourni par la polyvalente Antoine-Brossard.  Une tonne de papier recyclé leur permet de fabriquer 3 467 pieds carrés de revêtement mural.

Pratique

En plus d’être écologique, ce produit présente l’avantage d’être économique.  Il s’installe très rapidement avec peu d’outils.  On peut le couper à l’aide d’un simple couteau à gypse et nul besoin de tirer des joints.  Il peut être collé ou cloué sur un mur de gypse ou du préfini.  Décologique est un revêtement insonorisant, isolant et antifongique.  Il se lave avec un linge humide et on peut aussi le peinturer si on désire en changer la couleur. 

Leur produit s’apparente au liège et en ce sens, on peut y épingler des décorations sans que cela laisse de traces une fois enlevées. 

Futur

Une première rencontre a déjà eu lieu avec l’équipe de Dragons.  Une entente finale pourrait être conclue d’ici six mois.

Le couple est déjà à la recherche de nouveaux locaux plus spacieux pour y installer leur entreprise.  «On s’est fait dire de s’attacher parce que c’est un bon coup qui s’en vient», soutient M. Lessard. 

Vous pourrez voir le produit Décologique,lors du la prochaine édition de Culture, arôme, cidre et vin, qui se tiendra au parc régional de Saint-Bernard-de-Lacolle, les 28 et 29 juin.  Pour en apprendre davantage sur leurs différents produits, visitez leur site Internet au www.decologique.net ou par téléphone au 450-245-3102.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires