Le Domaine St-Jacques en pleine expansion

Le Domaine St-Jacques en pleine expansion

Yvan Quirion indique avoir vendu 16 000 bouteilles au cours du dernier mois.

Crédit photo : Le Canada Français – Jessyca Viens-Gaboriau

ACTUALITÉ – Le Domaine St-Jacques voit grand. Forte de ses ventes sur le marché québécois et d’une nouvelle association avec La Cage – Brasserie sportive, l’entreprise vinicole de Saint-Jacques-le-Mineur veut devenir l’une des meilleures au Canada pour la qualité de ses vins.

Le propriétaire du vignoble, Yvan Quirion, avoue que les dix dernières années, soit depuis qu’il a acheté le Domaine St-Jacques, ont passé à une vitesse vertigineuse. Il admet qu’il n’aurait jamais cru, en 2008, se retrouver dans la position où il est aujourd’hui.

L’entreprise inaugurait, le 29 juin, ses toutes nouvelles installations, érigées au coût de 5 M$. En plus d’avoir procédé à l’achat d’une nouvelle terre et d’y avoir planté des vignes, ce qui représente la moitié de l’investissement, M. Quirion et sa femme Nicole Du Temple ont terminé la construction d’une nouvelle boutique, d’une salle d’embouteillage et d’une cuverie qui contient 22 cuves. L’ancienne cuverie est devenue une aire d’entreposage pour le matériel sec. Les bâtiments totalisant une superficie d’environ 4000 pieds carrés ont permis l’ajout de deux terrasses pour que les clients dégustent les produits du Domaine St-Jacques sur place.

«Nous sommes très heureux que ce soit enfin terminé, souligne-t-il. Tout tombe en place. Lorsque nous avons ouvert la boutique, en mai 2008, jamais je n’aurais cru qu’un jour, on en soit rendu là.»

La cuverie contient désormais 22 cuves pour y accueillir les quelque 190 tonnes de raisins qui seront transformées cet automne.

Production

Si les astres s’alignent pour l’entreprise, c’est que les ventes sont au rendez-vous. La première cuvée, en 2007, avait permis de vendre 19 000 bouteilles. Le nombre a grimpé à 102 000 l’an dernier et, si le rythme se maintient, le Domaine St-Jacques devrait produire (et écouler) 170 000 bouteilles en 2018.

«Pour les quatre dernières semaines seulement, nous avons vendu 16 000 bouteilles en SAQ, fait remarquer M. Quirion. Cette année, nous avons ajouté six hectares de plus à la production, en plus de trois autres hectares et demi qui commencent à produire. Nous aurons donc un total de 20 hectares nets et 23 et demi bruts qui devraient donner 190 tonnes de raisin.»

L’ajout de production supplémentaire devrait donner l’occasion au Domaine St-Jacques de mettre plus d’emphase sur les volets agrotouristiques, corporatifs et restauration de l’entreprise, un secteur qui n’était pas poussé en raison de la pénurie de ses produits plusieurs mois dans l’année.

L’arrivée de la toute nouvelle boutique ultra moderne, dont le design a été réalisé par Enock Robin de l’émission <@Ri>Bye Bye Maison!<@$p> à Canal Vie, permettra d’accueil confortablement les clients pour des dégustations de produits sur place.

«L’objectif est d’être parmi les meilleurs au Canada sur le volet qualitatif. Nous sommes déjà bien placés au Québec, mais je crois que nous avons un excellent potentiel, et nous voulons le réaliser.»

-Yvan Quirion, propriétaire du vignoble Domaine St-Jacques

La famille Du Temple-Quirion était réunie pour l’inauguration: Jérémy, Laurie, Mila, Nicole, Adam, Yvan et Sarah.

Cage

Le Domaine St-Jacques a également conclu un nouveau partenariat d’affaire avec La Cage – Brasserie sportive. Depuis un mois, son blanc et son rouge sélection se retrouvent sur la carte des vins de 47 établissements.

«C’est Louis-François Marcotte (vice-président à la restauration) qui nous a contactés, relate M. Quirion. Il nous connaissait bien et voulait avoir nos produits dans ses restaurants.»

À terme, estime-t-il, les ventes reliées à La cage pourraient atteindre 30 000 bouteilles par an lorsque les produits seront offerts à la bouteille et au verre.

La nouvelle boutique ultra moderne permettra aux clients de déguster les produits du vignoble dans une ambiance chaleureuse.

Qualité

La qualité du vin a toujours été au centre des préoccupations de la famille Du Temple-Quirion depuis ses débuts dans la viniculture. Elle a récemment pris les moyens pour se hisser au sommet des meilleurs vignobles au Canada.

Le Domaine St-Jacques a procédé, il y a quelques mois, à l’embauche de l’œnologue italien Giovanni Piccirillo à titre de directeur technique. M. Quirion croit que cette dernière «acquisition» est de loin supérieure à celles que fera le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, cet été.

«Giovanni, c’est un Sidney Crosby, laisse-t-il tomber. Il est le fils d’un vigneron italien de la région de Campagnie, près de Naples, en plus d’être diplômé de Bordeaux. Il est très fort en vigne et vinification, et c’est pourquoi il supervise tout le volet qualité pour nous.»

M.Quirion veut profiter de l’expertise de M. Piccirillo ainsi que celle de son vignoble, acquise au cours des dix dernières années, pour hisser le Domaine St-Jacques en haut de la liste des vins les plus prisés au pays.

M. Quirion veut se servir de l’expertise de l’œnologue Giovanni Piccirillo pour augmenter le volet qualitatif de ses vins.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Denise Recent comment authors
Denise
Invité
Denise

Vous êtes une fierté pour St Jacques merci vraiment 😊😊😊