Centre de services scolaire des Hautes-Rivières: Alexandre Provost réélu président du conseil d’administration

Par Louise Bédard
Centre de services scolaire des Hautes-Rivières: Alexandre Provost réélu président du conseil d’administration
Alexandre Provost entreprend un second mandat d'une durée de trois ans. (Photo : : Le Canada Français - Jessyca Viens Gaboriau)

Éducation. Alexandre Provost, un représentant des parents, a été réélu président du conseil d’administration du Centre de services scolaire des Hautes-Rivières (CSSDHR). Il entreprend un nouveau mandat de trois ans.

Lors de la séance du 30 août, deux nouveaux membres ont fait leur entrée au conseil. Il s’agit de Marie-Claude St-Onge, secrétaire à l’école Saint-Lucien qui remplace Benoit Brosseau à titre de représentante des employés de soutien, et Sylvie Poirier qui succède à Véronique Paré à titre de représentante des parents.

Un poste de représentant de la communauté issu du milieu municipal, de la santé, des services sociaux ou des affaires demeure vacant.

Comités

La Loi de l’instruction publique prévoit la constitution de cinq comités au sein du conseil: gouvernance et éthique, vérification, ressources humaines, révision de décision ainsi que le comité consultatif du transport scolaire.

À ces comités, le CSSDHR avait ajouté un comité du Plan d’engagement vers la réussite et un comité des nouveaux établissements scolaires en raison des nombreux projets de construction qui sont à l’étude. Le conseil d’administration a décidé de fusionner les deux comités. Les membres de tous ces différents comités ont été nommés lors de la séance du 30 août.

Enquête

Le Règlement sur les normes d’éthique et de déontologie applicable aux membres du conseil d’administration d’un centre de services scolaire prévoit qu’un comité à l’éthique et à la déontologie sera formé aux fins d’examen et d’enquête au sujet de toute information concernant un comportement susceptible de contrevenir au règlement.

Ce comité est composé de trois personnes qui sont nommées par le conseil d’administration d’au moins les deux tiers de ses membres. 

Le CSSDHR a participé à une démarche régionale pour identifier les personnes pouvant être membres du comité. Le comité devait être composé de personnes provenant d’au moins deux des trois catégories énoncées au règlement. 

Ainsi, les membres de ce nouveau comité devaient posséder une expérience, une expertise ou un intérêt marqué en éducation, ou ils devaient être d’anciens membres du conseil d’administration d’un centre de services scolaire ou être d’anciens commissaires, ou encore posséder une expérience ou une expertise en déontologie et en éthique.

Sélection

Les personnes choisies sont Normand Boisclair, un ancien commissaire, Me Madeleine Lemieux qui détient une expertise en déontologie et éthique, et Yvan Gauthier, un ancien directeur général de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe.

Un mandat d’une durée de cinq ans leur a été accordé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires