Élections provinciales 2022: la CAQ rafle tous les comtés de la région

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Élections provinciales 2022: la CAQ rafle tous les comtés de la région
La nouvelle députée de Huntingdon, Carole Mallette, en compagnie du député de La Prairie, Christian Dubé, lors de la soirée électorale. (Photo : gracieuseté)

Politique. Ce sont tous des candidats de la Coalition Avenir Québec (CAQ) qui ont été élus dans les quatre circonscriptions qui se trouvent sur le territoire couvert par le Coup d’œil, soit Sanguinet, Huntingdon, Iberville et Saint-Jean.

Le taux de participation à cette élection provinciale a été de 66,05 % pour l’ensemble du Québec, contre 66,45 % lors du scrutin de 2018.

Les bureaux de vote ont fermé à 20 h, le soir du 3 octobre. Dès 20 h 10, les médias prévoyaient que la CAQ formerait un gouvernement majoritaire. Cet appui à la CAQ s’est aussi exprimé dans notre région, où tous les candidats élus appartiennent à cette formation politique.

Contribuer à la société pour faire en sorte que l’avenir soit meilleur pour nos enfants, il n’y a rien de plus motivant au monde.

Carole Mallette

Huntingdon

Dans Huntingdon, qui couvre 10 des 11 municipalités de la MRC des -ardins-de-Napierville, ainsi que Lacolle, Saint-Valentin et Saint-Paul-de-l’-Île-aux-Noix, entre autres, c’est Carole Mallette qui été élue. Le taux de participation dans ce comté est de 64,29 %.

Mme -Malette a obtenu 46,59 % des votes, avec une majorité de 9418 voix. Le libéral Jean-Claude Poissant termine deuxième, avec 14,45 % des votes, suivi du conservateur François Gagnon, avec 13,46 %, du candidat du Parti québécois (PQ) Nathan Leblanc, avec 12 %, et d’Emmanuelle Perras, de Québec solidaire (QS), qui a obtenu 11,09 %.

Lors du scrutin de 2018, la lutte avait été très serrée entre le député sortant, le libéral Stéphane Billette et la candidate de la CAQ, Claire Isabelle, qui ne se représentait pas à cette élection. Cette dernière l’avait emporté avec une majorité de 711 votes.

Réaction

Au lendemain de sa victoire, Mme Mallette se sentait très reconnaissante de l’appui qu’elle a obtenu dans sa circonscription.

« J’ai fait ma campagne à 100 %, dit-elle. J’ai fait tout ce que je pouvais faire. J’avais la conscience tranquille. Après, la décision ne m’appartenait plus. Je me sens très honorée que les gens me fassent confiance comme ça, avec un appui aussi fort. »

Cette dernière attribue sa victoire à plusieurs facteurs, dont le travail qui a été réalisé par sa prédécesseure, au cours des quatre dernières années.

« Mme Isabelle était très présente sur le terrain et elle a fait un beau travail, dit-elle. Je pense que les gens ont reconnu ça. Pendant ma campagne, j’ai aussi senti beaucoup de reconnaissance des citoyens envers le travail de M. Legault pendant la pandémie. Les entrepreneurs savaient que gérer une telle crise, ça prend du courage. »

Mme Mallette tient à remercier tous les membres de son équipe, mais aussi les autres candidats qui ont été défaits dans son comté. « Je veux souligner le travail de mes adversaires, lors du débat et sur le terrain, affirme Mme Mallette. Nous avons mené notre campagne avec classe et nos rencontres ont toujours été sympathiques. On s’est encouragés et félicités. Je suis fière d’avoir partagé ça avec eux et je leur souhaite bonne chance pour la suite. »

Maintenant qu’elle est élue, Mme Mallette a hâte de poursuivre le travail dans l’intérêt des citoyens qu’elle représente.

« Je vais continuer à faire plus et à faire mieux, conclut-elle. Ma mission commence aujourd’hui. »

Sanguinet

La circonscription de Sanguinet couvre notamment la ville de -Saint-Rémi. Le taux de participation dans ce comté est de 69,79 %.

Là aussi, c’est une candidate de la CAQ, Christine Fréchette, qui a remporté la victoire, avec 48,8 % des votes, devant la candidate du PQ, Daphnée Paquin-Auger, qui a obtenu 16,31 % des voix. Cela représente une majorité de 9725 votes en faveur de Mme Fréchette. Sa prédécesseure, la députée sortante de la CAQ Danielle McCann, qui ne se représentait pas, avait été élue avec une majorité de 5597 votes, en 2018.

Virginie Bernier de QS suit avec 13,08 % du vote, contre 10,57 % pour François Gibeault du Parti conservateur du Québec (PCQ) et 9,86 % pour le libéral Rodrigue Asatop.

Mme Fréchette a célébré sa victoire au M Resto Bar, à Sainte-Catherine, en compagnie de membres de sa famille et de son équipe.

« Je suis très heureuse que les citoyens m’accordent leur confiance pour les représenter, dit-elle. Je vais y consacrer le meilleur de moi-même. »

Elle a aussi souligné sa fierté de joindre l’équipe de la CAQ, qu’elle qualifie « d’hyper solide », tant sur le plan de l’économie que celui de la santé ou de l’environnement.

« C’est un rêve qui devient réalité. C’est la joie qui m’habite, l’excitation et la fébrilité », a-t-elle déclaré peu après la confirmation de sa victoire.

Saint-Jean

Dans la circonscription de Saint-Jean, qui couvre Saint-Blaise-sur-Richelieu, le député sortant de la CAQ, Louis Lemieux, a été réélu avec 50,66 % des votes, devant le candidat du PQ, Alexandre Girard-Duchaine, qui a obtenu 19,23 %.

M. Lemieux a ainsi obtenu une confortable majorité de 13 486 voix. Le taux de participation dans ce comté est de 69,72 %.

Le candidat de QS, Pierre-Luc Lavertu, a terminé en troisième position, avec 14,76 % du vote, suivi du conservateur, Dominick Melnitzky, avec 8,4 % et le libéral, Benjamin Roy, qui a reçu 5,96 % des votes.

Iberville

L’agricultrice Audrey Bogemans, candidate de la CAQ dans Iberville, a été élue avec 53,15 % des votes, devant Jean-Alexandre Côté du PQ, qui a obtenu 15,24 % des voix. Cela représente une majorité de 12 995 votes pour Mme Bogemans.

Le candidat de QS, Philippe Jetten-Vigeant suit avec 13,72 %. La comédienne Anne Casabonne, candidate conservatrice, termine quatrième avec 11,27 %, suivie du libéral Steve Trinque, qui a reçu 5,64 %.

Le taux de participation dans ce comté est de 70,23 %.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires