Émilia Gagné remporte une bourse d’études de 100 000 $

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Émilia Gagné remporte une bourse d’études de 100 000 $
En septembre, Émilia Gagné fera son entrée à l'Université McGill, où elle est inscrite au programme de génie informatique.  (Photo : gracieuseté)

Éducation. Au terme d’un long processus qui aura duré sept mois, Émilia Gagné, une étudiante de Saint-Rémi, s’est démarquée parmi plus de 5000 candidats au pays pour recevoir une bourse d’études d’une valeur de 100 000 $.

Finissante du programme de -Sciences informatiques et mathématiques au Collège Lionel-Groulx, Émilia Gagné fait partie des 35 lauréats au Canada qui ont remporté une bourse remise par la Fondation Boursiers Loran.

Cette bourse n’est pas octroyée seulement en fonction de la réussite académique des candidats, mais surtout pour la force de caractère, la volonté à servir la communauté et le leadership qu’ils démontrent.

« Il y a trop de choses qui me passionnent pour n’en faire qu’une seule.

Émilia -Gagné

« Ils m’ont appelé pour m’annoncer la nouvelle à la fin mars, explique l’étudiante. Je ne pensais pas du tout être choisie. J’étais très surprise, mais très heureuse. »

Bourse

Émilia Gagné recevra donc 10 000 $ par année, pendant quatre ans, à titre d’allocation. À cela s’ajoutent 40 000 $ qui serviront à payer ses études universitaires. Enfin, la bourse Loran comprend aussi une somme de 16 000 $ qui lui permettront de faire un stage à l’étranger ou à titre d’allocation dans le cadre d’un stage non rémunéré.

Finale

L’étudiante s’est inscrite à cette bourse au mois de septembre 2021. Plus de 5000 étudiants, répartis dans tout le pays, ont soumis leur candidature. À l’étape de la demi-finale, ils étaient 1000 candidats, puis en finale, ils n’étaient plus que 90. De ce nombre, 35 candidats ont été sélectionnés pour recevoir une bourse.

« Le jury cherchait une personnalité de leader, quelqu’un qui voulait sortir de sa zone de confort, dit-elle. C’est pour ça que j’ai été choisie. »

Pour remporter cette finale, elle a dû se soumettre à cinq entrevues, lors desquelles les membres du jury lui ont posé des questions au sujet de ses ambitions et sur sa vision du leadership.

Futur

Émilia Gagné a terminé ses études collégiales puis elle s’est inscrite à l’Université McGill où elle poursuivra ses études supérieures en génie informatique.

« Comme j’avais un bon dossier académique, j’ai été acceptée dans trois universités, -précise-t-elle. J’ai choisi McGill parce que l’École Polytechnique n’est pas supportée par la bourse Loran et l’Université Waterloo est loin et les frais de scolarité sont beaucoup plus élevés en Ontario. En plus, Montréal est reconnue pour son expertise en intelligence artificielle. Je voulais rester ici pour ça. C’est un domaine qui m’intéresse beaucoup. »

Si elle sait qu’elle veut devenir ingénieure, Émilia Gagné n’entend pas se cantonner à un seul domaine.

« Plusieurs domaines m’intéressent, que ce soit l’agriculture et l’autonomie des tracteurs, ou tout l’aspect social, comme le développement de dispositifs pour favoriser l’autonomie des personnes handicapées. La voie de l’ingénierie est la porte d’entrée pour toutes ces innovations. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires