Parcours touristique Alo Richelieu: des bateaux électriques sur le Richelieu dès cet été

Mathilde Cloutier
Parcours touristique Alo Richelieu: des bateaux électriques sur le Richelieu dès cet été
Véronique Pagliericci Hautelocque, directrice générale de la coopérative Alo Richelieu, mentionne que les municipalités participantes auront une offre unique d’activités une fois le projet à terme. (Photo : Le Canada Français – Jessyca Viens Gaboriau)

TOURISME – Le projet de parcours touristique le long de la rivière Richelieu Sud Alo Richelieu verra finalement le jour en avril avec, entre autres, une offre de bateaux et de vélos électriques à louer qui relieront les différentes municipalités riveraines entre Saint-Jean-sur-Richelieu et Noyan.

La coopérative de solidarité à but non lucratif Alo Richelieu est le fruit d’une collaboration entre les municipalités entourant la rivière, Tourisme Haut-Richelieu et plusieurs entreprises privées de la région. D’abord annoncée pour l’été 2020, la première phase a dû être reportée à cette année en raison de la pandémie. Le coût de départ de cette première étape du projet devait être de 6 M$; une aide gouvernementale de 2,6 M$ avait été accordée en août 2019.

«C’est parti de Tourisme Haut-Richelieu qui voulait un volet nautique, mais c’est devenu très gros, d’où la coopérative», explique Véronique Pagliericci Hautelocque, directrice générale d’Alo Richelieu. Une cinquantaine d’emplois, au moins, sera créée seulement par les billetteries situées à Saint-Jean-sur-Richelieu, Saint-Blaise-sur-Richelieu, Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix et Sainte-Anne-de-Sabrevois.

Le projet de bateaux et d’escales touristiques le long de la rivière Richelieu a été initié en 2017 à partir des constats établis à la suite d’une étude datant, elle, de 2013, qui constatait que l’accès à la rivière devait être amélioré.

Découvrir autrement

Les activités offertes seront regroupées sur un site transactionnel commun. Location de bateaux électriques, de kayaks et de planches à pagaie, mais également points de vente de nourriture, hébergement, pêche et plongée seront disponibles. Des partenaires possibles restent à confirmer, précise Véronique Pagliericci Hautelocque. La Marina St-Tropez à Saint-Blaise, Le Monde du Silence à Noyan et le Domaine Pourki à Sainte-Anne-de-Sabrevois font partie des entreprises impliquées dans le projet.

«On veut amener les citoyens sur la rivière, mais aussi offrir des activités pour ceux qui y étaient déjà», indique la directrice générale qui est arrivée en poste au mois de février. «L’hébergement, c’est pour garder les touristes le plus longtemps possible dans les municipalités et pour permettre la baignade et la location de bateaux à voile à des gens qui ne pourraient pas d’habitude», ajoute-t-elle.

Une dizaine de bateaux électriques, fournis par l’entreprise montréalaise La route de Champlain, effectueront les trajets totalisant 30 kilomètres. D’une capacité de 12 passagers, ils pourront transporter un maximum de quatre personnes pour la saison 2021, consignes sanitaires obligent.

Écoresponsable

Le projet Alo Richelieu veut être le plus écoresponsable possible. Un pas est déjà fait dans cette direction avec l’acquisition des bateaux électriques et des vélos électriques. La coopérative a également reçu la mention Coop Coup de Cœur 2020, une désignation attribuée par la Coopérative de développement régional du Québec qui vise à encourager et encadrer une coopérative méritante.

Véronique Pagliericci Hautelocque souligne qu’une plus grande offre d’activités est à prévoir pour les prochaines années, suivant l’idée du plan en trois phases établi en 2019. L’annonce des activités détaillées pour la saison estivale 2021 aura lieu au courant du mois d’avril.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires