Fibre optique à Saint-Cyprien: les citoyens appuient le projet du conseil

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Fibre optique à Saint-Cyprien: les citoyens appuient le projet du conseil
Une fois que les travaux de réhabilitation des structures seront terminés, Patrick Bonvouloir, le président d'IHR, estime que son équipe pourra brancher toute la municipalité en deux semaines, environ. (Photo : Coup d'œil - Archives)

ACTUALITÉ – Une majorité de citoyens qui étaient présents lors de la rencontre d’information du 23 janvier, à Saint-Cyprien, appuient le projet du conseil municipal de relier la presque totalité des résidences de la municipalité à la fibre optique. L’objectif: offrir les services de téléphonie, de télévision et d’Internet haute vitesse à tous les citoyens, et à prix abordable.

Une quarantaine de personnes étaient présentes pour suivre ce dossier mené par un comité formé de citoyens et d’élus.

«La majorité est pour le projet, estime le conseiller municipal Maurice Boissy, qui fait aussi partie du comité Internet. Ils sont intéressés à payer pour un projet de fibre optique jusqu’à la maison, mais ils ne veulent pas que ce soit limité à 50 mégabytes par seconde (Mb/s) [une mesure de la quantité de données transmises par seconde, NDLR]. Il y en avait deux ou trois qui n’étaient pas intéressés du tout.»

Confusion

M. Boissy convient que l’information diffusée lors de l’invitation aux citoyens à participer à cette rencontre, était confuse quant à la vitesse du signal qui pourrait être offerte et le coût qui y est associé.

La lettre faisait état d’un service de 30 Mb/s, au coût de 90 $ par mois. Cette donnée ne correspond pas à l’option choisie par le conseil, mais plutôt à un niveau de service qui peut être choisi par les clients actuels de DERYtelecom. En ce moment, le maximum que cette entreprise peut offrir est du 100 Mb/s, explique M. Boissy. Naturellement, le coût d’un tel forfait est supérieur à un client qui choisit du 30 Mb/s.

Cependant, pour satisfaire les besoins futurs de la municipalité, le réseau principal qui sera installé devoir pouvoir supporter beaucoup plus. Après, il reviendra aux clients de choisir la vitesse de connexion qu’ils veulent.

«Nous devrons offrir au moins du 50 Mb/s pour avoir droit à des subventions, indique M. Boissy. Du côté de DERYtelecom, ils nous disent que d’ici un an et demi, ils vont pouvoir offrir 1Gb/s [ce qui équivaut à 1000 Mb/s, NDLR]. C’est ce que Bell offre en ce moment.»

Rencontres

Dans les prochaines semaines, le conseil municipal entend rencontrer les représentants de différentes entreprises pour voir ce qu’elles seraient prêtes à offrir à Saint-Cyprien. Il s’agit de TARGO Communications, DERYtelecom et Internet Haut-Richelieu Télécom.

«On veut faire un choix au printemps pour débuter les travaux cet été, indique M. Boissy. Il ne faut pas oublier que ça va prendre trois ans avant que la dernière porte soit branchée.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires