Il est désormais interdit de fumer sur le terrain des hôpitaux de la région

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Il est désormais interdit de fumer sur le terrain des hôpitaux de la région
Il est interdit de fumer sur tout le terrain de l'hôpital Anna-Laberge et du Haut-Richelieu, même dans le stationnement, depuis le 31 mai.   (Photo : Coup d'œil - Archives)

SANTÉ – Les fumeurs n’ont plus le droit de fumer sur le terrain des hôpitaux de la région, même s’ils se trouvent à l’extérieur du périmètre de 9 mètres autour des portes, des fenêtres qui s’ouvrent et des prises d’air, qui est actuellement en vigueur.  

Cette mesure est entrée en vigueur le 31 mai, Journée mondiale sans tabac, et ce, pour tous les hôpitaux du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest et de la Montérégie-Centre.

Les établissements concernés sont les hôpitaux Anna-Laberge, du Suroît, Barrie Memorial, mais aussi l’Hôpital du Haut-Richelieu, à Saint-Jean-sur-Richelieu, et l’Hôpital Charles-Le Moyne, à Greenfield Park.

Conformément à la politique pour des environnements sans fumée de ces établissements, il sera dorénavant interdit de fumer sur l’ensemble du terrain extérieur, y compris le stationnement.

«Les visiteurs, les usagers, les bénévoles et les membres du personnel qui souhaitent fumer ou vapoter devront se rendre dans la zone extérieure désignée à cet effet ou hors des limites du terrain, indique Jade St-Jean, conseillère aux communications au CISSS de la Montérégie-Ouest. De plus, il est important de mentionner que l’usage du cannabis est interdit sur l’ensemble du terrain y compris le stationnement.»

«Bien que tous les établissements de santé du Québec devaient se doter d’une politique pour des environnements sans fumée au 26 novembre 2017, le déploiement des politiques ne s’est pas réalisé dans les mêmes délais pour toutes les régions», précise Mme St-Jean.

Aide

Le personnel de soins offrira du soutien et des aides pharmacologiques seront disponibles pour aider les usagers à soulager leurs symptômes de sevrage, leur envie de fumer ou encore pour cesser de fumer lors de leur séjour à l’hôpital.

De plus, pour les personnes qui veulent poursuivre leur arrêt tabagique débuté à l’hôpital, les ressources suivantes sont disponibles:

– De l’aide en personne par le Centre d’abandon du tabagisme (1-866-603-7114);

– De l’aide au téléphone via la ligne J’ARRÊTE (1-866-JARRETE ou 1-866-527-7383);

– De l’aide par texto via le service de messagerie texte pour arrêter le tabac (SMAT) (en s’inscrivant au www.smat.ca).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires