Immobilier dans la région en 2018: hausse des prix, mais baisse du nombre de ventes

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Immobilier dans la région en 2018: hausse des prix, mais baisse du nombre de ventes
En 2018, le prix médian des maisons unifamiliales a augmenté dans la MRC des Jardins-de-Napierville et dans la MRC du Haut-Richelieu, par rapport à 2017. (Photo : Coup d'œil - Archives)

ACTUALITÉ – Le prix médian des maisons unifamiliales était en hausse en 2018 par rapport à 2017, et ce, tant dans la MRC des Jardins-de-Napierville que dans la MRC voisine du Haut-Richelieu. Dans les deux cas, le nombre de transactions réalisées au cours de l’année 2018 était en repli par rapport à l’année précédente.

C’est ce que révèle le Bilan des ventes d’unifamiliales par division de recensement, publié par la firme JLR, en février 2019.

Ces données ont été colligées par JLR à partir des transactions publiées au Registre foncier du Québec, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018.

Ainsi, on y apprend qu’en 2018, le prix médian des maisons unifamiliales qui ont été vendues dans la MRC des Jardins-de-Napierville était de 248 204 $, en hausse de 7 % par rapport à 2017.

Ce sont 342 maisons unifamiliales qui ont été vendues sur ce territoire en 2018, ce qui représente une baisse de 2 % du nombre de transactions, par rapport à 2017.

Haut-Richelieu

Dans le Haut-Richelieu, le prix médian des résidences unifamiliales vendues en 2018 était de 255 000 $, en hausse de 3 % par rapport à 2017.

Là aussi, le nombre de ventes est en baisse par rapport à 2017, s’établissant à 1563, ce qui représente une diminution de 3 %.

Cette donnée classe la MRC du Haut-Richelieu au troisième rang des plus importantes baisses de ventes d’unifamiliales au cours de la dernière année, derrière Montréal (-6 %) et Joliette (-8 %), mais ex aequo avec Arthabaska et Matawinie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires