La Saint-Vincent de Paul et l’Éco-Friperie enfin réunies

La Saint-Vincent de Paul et l’Éco-Friperie enfin réunies

COMMUNAUTAIRE. Une entente a finalement été conclue entre l’Éco-Friperie, la municipalité de Napierville et Vertextile, une coentreprise de la Saint-Vincent de Paul (SSVP), pour la reprise de l’Éco-Friperie.

La saga entourant le contrôle de l’Éco-Friperie a pris fin le 5 juin, à la suite de la signature d’un protocole d’entente entre les parties.

Rappelons que la SSVP est un organisme de bienfaisance. Son statut ne lui permet pas de toucher des subventions ou de faire du commerce. Comme la SSVP avait un projet d’agrandissement nécessitant des subventions, la coentreprise à but non lucratif Vertextile a été créée. Dorénavant, c’est Vertextile qui opère l’Éco-Friperie et tous les profits qu’elle génère sont versés à SSVP.

Litige

Le litige portait sur le contrôle de l’Éco-Friperie. Les statuts et règlements de la SSVP stipulent que son conseil d’administration doit être formé majoritairement de membres de la SSVP, ce qui n’était pas le cas avant la signature du protocole d’entente.

Il est à noter qu’actuellement, l’Éco-Friperie, la SSVP et Vertextile, ont leur propre conseil d’administration.

Les trois administrateurs de Vertextile sont membres de la SSVP. Depuis la signature du protocole d’entente, ces mêmes trois administrateurs siègent également sur le CA de l’Éco-Friperie, aux côtés de deux conseillers municipaux, Mario Dufour et Chantal Pelletier.

Le 31 décembre prochain, le CA de l’Éco-Friperie fusionnera avec celui de Vertextile. Cette date coïncide avec la fin du versement d’une subvention par la municipalité de Napierville, à l’Éco-Friperie. À ce moment, les conseillers municipaux vont laisser leur place et deux nouveaux administrateurs vont siéger sur le conseil de Vertextile.

Nouveau local

Le local de l’Éco-Friperie, d’une superficie de 4500 pieds carrés, a été complètement réaménagé par l’équipe de la SSVP formée de quelques employés, mais surtout de bénévoles.

Les supports sont pleins à craquer de vêtements, d’accessoires, de jouets et d’articles de décoration vendus à bas prix.

À l’avant de la boutique, Mariette Brouillard, de l’atelier Tout à fait ça, situé à Saint-Valentin, vend des vêtements et des accessoires qu’elle crée. Une partie de ses profits sont versés à la SSVP. L’ouverture officielle aura lieu le 20 août.

On retrouve six ou sept cloches appartenant à la SSVP, où les gens peuvent déposer leurs dons. L’organisme compte en ajouter dans d’autres municipalités prochainement. Il est à noter que le local que la SSVP occupait sur la rue Rogel-Lamoureux, à Saint-Cyprien, est fermé depuis le 27 juin.

Où est-elle?

L’Éco-Friperie est située au 459, rue Saint-Jacques, à Napierville. Les heures d’ouverture sont, le mardi, de 10 à 17 heures, le mercredi, de 10 à 17 heures et de 19 heures à 20h30, le jeudi et le vendredi, de midi à 20 heures et le samedi, de 10 à 14 heures.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires