Série filmée au Napierville Dragway: La vitesse dans le sang, récit d’une famille passionnée par les courses d’accélération

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Série filmée au Napierville Dragway: <i>La vitesse dans le sang,</i> récit d’une famille passionnée par les courses d’accélération
Les huit membres de la famille Landry sur la piste d'accélération du Napierville Dragway. (Photo : gracieuseté)

La vitesse dans le sang est une nouvelle série documentaire qui a été tournée au Napierville Dragway au cours de l’été. Elle met en vedette la famille Landry, dont les parents et leurs six enfants se passionnent pour les courses d’accélération, dans la catégorie Pro Mod.  

Les six épisodes de cette série ont été produits entre mai et septembre 2022, ce qui a permis de couvrir toute la saison de courses. 

Sur la ligne de départ, on n’a pas peur, mais on a le trac. On a hâte de faire notre run.

Nick Landry

Cette série porte sur l’univers des courses, mais surtout sur l’esprit de famille des Landry, qui travaillent ensemble au sein de l’entreprise familiale d’excavation et qui partagent la même passion pour la vitesse. 

Les parents

Les téléspectateurs rencontreront Nick Landry, le patriarche de la famille, au visage à moitié tatoué, qui nous transmet aisément sa passion pour ce passe-temps. Sa conjointe, Caroline, appuie de manière inconditionnelle Nick et ses enfants dans leur quête respective de la victoire. 

Les six enfants

L’aîné des enfants, Maxime, âgé de 27 ans, a commencé à piloter dès l’âge de 10 ans. À l’âge de 13 ans, il pilotait déjà un dragster. 

Sa sœur, Jessyca, âgée de 25 ans, préfère conduire des poids lourds plutôt que de courser. Elle est tout de même présente à chaque course, où son rôle est celui d’aligner les voitures sur la ligne de départ. 

Christopher, 23 ans, et Tommy, 24 ans, ont aussi été élevés dans l’univers des courses depuis qu’ils sont enfants. Le premier adore accélérer derrière le volant de son bolide modifié Willys 1941. Le second préfère se concentrer sur l’entreprise familiale tout en participant à la préparation et à l’accompagnement des pilotes lors des compétitions. 

Les deux plus jeunes, Megan, 11 ans, et William, 10 ans baignent déjà dans cet univers. Si Megan s’intéresse moins à la vitesse, son frère a déjà commencé à piloter une voiture Jr. Dragster, à l’âge de six ans.

Passion

La course occupe tous les temps libres de la famille Landry. « C’est juste un passe-temps, mais qui prend beaucoup de place, explique Maxime, sourire en coin. On travaille sur nos voitures tout l’hiver et tout le temps en dehors de nos heures de travail. Tous les petits détails sont importants. » 

Ce dernier pilote une Mustang 67, tandis que son père Nick est au volant d’une Camaro 69. Ils atteignent une vitesse de 200 milles à l’heure sur une distance de 1/8 de mille (660 pieds ou 201 mètres), qu’ils franchissent en quelque 3,7 secondes.

S’ils ont l’habitude de courser à Napierville, cet hiver la famille Landry aimerait se rendre pour la première fois en Floride pour participer à des compétitions. 

Au sujet de la série

Magnifiquement filmée, cette série est diffusée sur la plateforme par abonnement Vrai, de Vidéotron, depuis le 15 novembre.

La vitesse dans le sang a été réalisée par Simon Sachel et a été produite par Valérie Gagnon et Productions 400 pieds.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires