L’avis de non consommation de l’eau est levée à Saint-Rémi

L’avis de non consommation de l’eau est levée à Saint-Rémi
Les citoyens de Saint-Rémi peuvent maintenant utiliser l'eau potable

L’avis de non consommation de l’eau est levée à Saint-Rémi, mais les citoyens doivent tout de même la faire bouillir pendant une minute avant de la boire et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Le 23 décembre, le Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) procédait à l’échantillonnage du réseau d’aqueduc de la municipalité.

Suite à l’analyse de ces résultats, la Ville de Saint-Rémi a été informée que l’avis de non-consommation pouvait être levé.

Cependant, par mesure préventive, un avis d’ébullition entre en vigueur. Cela signifie que les citoyens doivent faire bouillir leur eau une minute avant de la consommer et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Par mesure de sécurité, la Ville de Saint-Rémi procèdera à la chloration de son réseau dans les jours à venir. Les habitants peuvent suivre l’évolution de la situation par le biais du site Internet de la Ville au www.ville.saint-remi.qc.ca.

Rappelons qu’un refoulement d’eau à eu lieu lorsque le flux des eaux d’une tour de refroidissement des installations l’usine de PolyOne, à Saint-Rémi, s’est inversé et a entraîné le déversement de ces eaux dans le réseau d’approvisionnement municipal.

Dans le cadre de son fonctionnement normal, la tour de refroidissement utilise une faible concentration de traitements courants d’épuration des eaux. Ces traitements servent à prévenir la rouille et la croissance bactérienne dans la tour, mais n’entrent pas dans la composition des produits finaux de PolyOne.

« Dès que nous avons établi la possibilité qu’un refoulement d’eau provenant de notre unité ait pu se déverser dans la conduite d’eau municipale, nous avons communiqué avec les instances de la ville et sommes demeurés constamment en communication avec elles depuis », indique Michael Garratt, président de PolyOne Canada inc. « Nous estimons que la municipalité a pris les mesures appropriées pour aviser ses résidents et purger le réseau d’eau, et nous continuerons de collaborer avec la municipalité et les autres entités concernées dans le cadre des efforts continus d’enquête, de vérification et de correction ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires