Le viaduc sera reconstruit cette année à Saint-Jacques-le-Mineur

Le viaduc sera reconstruit cette année à Saint-Jacques-le-Mineur
Le viaduc a été construit en 1965. La nouvelle structure sera reconstruite exactement au même endroit.

Infrastructures – Le viaduc surplombant l’autoroute 15, à la hauteur de la sortie 29 à Saint-Jacques-le-Mineur, sera reconstruit en 2015. Les travaux pourraient débuter dès ce printemps, de manière à être exécutés avant l’hiver.

Selon le chargé du projet au ministère des Transports du Québec, Bruno Saint-Pierre, la reconstruction de cette structure était prévue depuis plusieurs années. «Ils nous ont convoqués l’automne passé, explique Lise Trottier, mairesse de Saint-Jacques-le-Mineur. Ç’a été un peu une surprise. Ils nous ont envoyé une lettre pour nous convoquer à une rencontre d’information.»

Ce viaduc a été construit en 1965. La dernière inspection générale a eu lieu au mois d’août 2014. M. Saint-Pierre rappelle qu’une fermeture d’urgence avait été nécessaire il y a quelques années pour effectuer des réparations. La structure présente une faiblesse au niveau de sa capacité de portance et les camions en surcharge y sont interdits de passage.

Le nouveau viaduc présentera de légères modifications. Les voies et les accotements seront plus larges, notamment pour permettre le passage des motoneiges. La durée de vie utile de la nouvelle structure est évaluée à 75 ans. La valeur du chantier est évaluée entre 10 et 25 M$.

Démolition

Contrairement au projet de reconstruction du viaduc à Saint-Cyprien-de-Napierville, la nouvelle structure de Saint-Jacques-le-Mineur sera d’abord démolie puis reconstruite exactement au même endroit où elle se trouve présentement.

Les automobilistes et les camionneurs devront donc emprunter un détour pendant plusieurs semaines. «On voulait le faire du côté nord du pont actuel, mais on est pris avec de la fibre optique», explique Bruno Saint-Pierre, du ministère des Transports du Québec.

Selon M. Saint-Pierre, cette option aurait été beaucoup plus coûteuse. «On l’a fait à Saint-Cyprien, mais le volume de circulation était dix fois plus élevé. C’était le cas idéal: on n’avait pas d’emprise à acquérir, on avait le terrain et il n’y avait pas de fibre optique», ajoute-t-il.

La démolition du viaduc actuel nécessitera la fermeture complète de l’autoroute 15 dans les deux directions, pendant une nuit complète. Si tout se passe comme prévu, les travaux devraient débuter ce printemps et être exécutés avant l’hiver. Les travaux s’étaleraient sur une période de 26 semaines. L’appel d’offres est déjà lancé et prendra fin le 23 février.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires