Le Vignoble Morou et son domaine à vendre

Le Vignoble Morou et son domaine à vendre
Le domaine du Vignoble Morou s'étend sur 224 000 pieds carrés et comprend une magnifique maison ancestrale.

Viticulture – Le Vignoble Morou et ses 5600 plants de vigne sont à vendre depuis l’été dernier. Ses propriétaires, Suzanne Labrèque et Yvon Roy, commencent à penser à la retraite. Même s’ils vendent leur domaine, ils ont la ferme intention de demeurer dans la région.

La couple a acquis le vignoble il y a 12 ans. Ils sont mûrs pour la retraite, mais M. Roy admet que la décision de vendre n’a pas été facile à prendre.

«Je me suis impliqué dans le vignoble, mais aussi au niveau de l’industrie. J’ai été membre du conseil d’administration de l’Association des vignerons du Québec pendant dix ans pour aider à développer cette industrie. Quand on s’investit pendant plusieurs années, ça nous tortille les boyaux», explique-t-il.

Le Vignoble Morou est en exploitation depuis 1986. La propriété est une magnifique maison ancestrale et le domaine s’étend sur 224 000 pieds carrés.

Industrie

M. Roy ne quitte pas parce que l’industrie se porte mal. Bien au contraire. C’est plutôt parce qu’il n’a pas de relève. Ses quatre enfants ont choisi une profession autre que celle de vigneron.

Selon lui, l’industrie du vin se porte très bien au Québec. On trouve des vignobles un peu partout dans la province, comme dans le Bas-Saint-Laurent, l’Outaouais, le Centre-du-Québec, les Laurentides, Lanaudière, la Montérégie et les Cantons-de-l’Est.

«Il y a 12 ans, on était 50 vignerons et maintenant, nous sommes 125. C’est une industrie qui a du potentiel, on se tue à le dire, clame M. Roy. On consomme 200 millions de bouteilles de vin par an au Québec. Ça laisse beaucoup de place au vin québécois. Nous sommes confrontés à des difficultés de distribution. Ce n’est pas une question de mise en marché.»

M. Roy explique que la MRC des Jardins-de-Napierville est particulièrement propice à cette culture. Cette région est la plus chaude du Québec, ce qui en fait un terreau idéal pour la vigne. «Il n’y a pas de raison pour que le sud de la Montérégie ne devienne pas la plus grande région viticole du Québec!», insiste-t-il.

Pour consulter la fiche de la propriété, il suffit de se rendre sur le site Internet acquizition.biz. Le numéro de l’annonce est A128674. Le prix demande est de 800 000$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires