Les candidats sont connus dans Huntingdon

Les candidats sont connus dans Huntingdon
Les candidats sont maintenant connus dans Huntingdon. 

Les candidats des quatre principaux partis sont maintenant connus dans la circonscription de Huntingdon, en vue du scrutin du 7 avril.  Stéphane Billette porte les couleurs du Parti libéral du Québec (PLQ), tandis qu’Huguette Hébert tente sa chance dans le camp du Parti québécois (PQ).  Claire Isabelle, de la Coalition Avenir Québec (CAQ) et Carmen Labelle, de Québec solidaire (QS), en seront à leur deuxième campagne avec leur parti respectif.  

PLQ

Le libéral Stéphane Billette, tentera de se faire élire pour une troisième fois.  En 2012, il avait remporté la victoire avec 3 889 votes de plus que le candidat du PQ.  Natif de la municipalité de Howick, M. Billette détient une maîtrise en administration des affaires.  Il a travaillé pendant neuf ans à titre de directeur du Centre local de développement Beauharnois-Salaberry et de celui du Haut-Saint-Laurent. 

Pour M. Billette, la priorité sera l’économie.  «On veut améliorer la qualité de vie des citoyens au niveau environnemental et des infrastructures sportives.  On veut améliorer la proximité des services de santé», explique-t-il.  Il mise également sur la transformation dans le secteur agroalimentaire, pour créer de nouveaux emplois dans la région. 

PQ

Originaire de Saint-Cyprien-de-Napierville, la candidate du Parti québécois, Huguette Hébert, se présente pour la première fois à une élection provinciale.  Ancienne conseillère municipale à Lacolle, elle a longtemps travaillé dans le domaine de la mode.  Elle s’est impliquée dans de nombreux organismes locaux dont la Maison des jeunes de Beaujeu et le Grenier aux Trouvailles.  Elle a aussi participé à plusieurs projets d’aide internationale en Inde, à Haïti et au Sénégal.

Mme Hébert souhaite apporter un souffle nouveau au comté.  «Je suis bien axée sur le communautaire.  Je suis une fille de planification et d’organisation, dit-elle.  On a de très grandes richesses et ce n’est pas normal qu’il y ait un aussi haut taux de pauvreté.»

CAQ

Claire Isabelle tentera sa chance pour une deuxième fois avec la CAQ.  Elle réside à Saint-Michel.  Elle est professeure en administration scolaire à l’université d’Ottawa et est membre du conseil d’administration de la Chambre de Commerce des Jardins de Napierville.

Mme Isabelle veut mettre son expertise en éducation au service de sa circonscription.  «C’est très important pour notre comté parce qu’il y a un très haut taux de décrochage», explique-t-elle.  Elle mise sur le Projet Saint-Laurent pour favoriser le développement économique et touristique «d’un lac à l’autre», dit-elle, en faisant référence au lac Champlain et au lac Saint-François, qui se trouvent sur le territoire de sa circonscription.

QS

Carmen Labelle en est à sa deuxième campagne électorale avec Québec solidaire.  Elle habite la région depuis 1977 et a longtemps travaillé comme physiothérapeute à l’hôpital du Haut-Richelieu.  Elle s’implique en politique afin d’améliorer les services de santé offerts à ses concitoyens.

«Il ne reste plus que des piqueries dans nos régions», dit-elle avec humour, en faisant référence aux centres de prélèvements.  Elle déplore la fermeture de nombreux CLSC.  «Québec solidaire veut redonner au CLSC son rôle d’offre de services de première ligne, à proximité, en tout temps et adapté aux besoins des populations locales, explique-t-elle.  Un dollar investi en prévention permet de sauver sept dollars en soins curatifs». 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires