Les candidats y vont de leurs promesses

Les candidats y vont de leurs promesses
(Photo : Depositphotos)

Scrutin – Les quatre principaux candidats dans la circonscription de Châteauguay-Lacolle y vont de leurs annonces en vue du scrutin qui se tiendra le 19 octobre.

La candidate du Bloc québécois, Sophie Stanké, dénonce la loi antiterroriste C-51 adoptée par les Conservateurs. «La loi C-51 du gouvernement de Stephen Harper contribue à entretenir une peur injustifiée envers certains groupes, certaines communautés. Il est clair que notre parti ne peut soutenir cette loi sous la forme que le gouvernement lui a donnée», déclare-t-elle. Elle s’engage aussi à protéger le modèle agricole qui est en vigueur actuellement.

Après une tournée sur le terrain, Mme Stanké s’est aussi réjouie de l’appui qu’elle a reçu des anciens maires de Saint-Urbain-Premier et de Saint-Édouard, Réjean Beaulieu et Roger Lussier, qui ont décidé d’appuyer la candidate du Bloc québécois. «Ce qui me touche particulièrement, c’est que MM. Beaulieu et Lussier ont été actifs au sein même des communautés composant la circonscription de Châteauguay-Lacolle», déclare-t-elle.

Nouveau Parti démocratique

Un gouvernement formé par le Nouveau Parti démocratique protégerait la gestion de l’offre pour les producteurs agricoles. «Il est inacceptable que les conservateurs restent muets devant les inquiétudes de nos agriculteurs», affirme Sylvain Chicoine, candidat du NPD.

Au Québec, près de 7000 fermes familiales prospèrent grâce au système de gestion de l’offre, ce qui représente 92 000 emplois à travers la province, explique-t-il. «Le NPD n’a cessé de faire pression sur le gouvernement conservateur afin qu’il protège la gestion de l’offre dans le cadre des négociations sur le Partenariat transpacifique. Étant donné que les conservateurs se sont joints tardivement aux négociations de cet accord, le Canada se retrouve dans une position désavantagée face aux États-Unis», affirme M. Chicoine.

Parti conservateur

Le candidat du Parti conservateur, Philippe Saint-Pierre, compte protéger l’économie. «Notre plan de taxes et d’impôts bas et d’équilibre budgétaire a aidé l’économie canadienne à croître pour la septième année de suite et à créer près de 1,3 million de nouveaux emplois nets, le meilleur bilan de création d’emplois du G7», prétend M. Saint-Pierre.

Le Châteauguois rapporte également que les conservateurs ont annoncé un nouveau crédit d’impôt pour la rénovation domiciliaire, de l’aide pour les futurs propriétaires d’habitation et un plan de réductions fiscales pour les PME. «Seul le Parti conservateur a un plan pour protéger l’économie de notre circonscription en s’assurant que notre budget reste équilibré et en réduisant les impôts afin de créer de nouveaux emplois et de rendre la vie plus abordable pour les familles et aînés», ajoute M. Saint-Pierre.

Parti libéral

Un gouvernement du Parti libéral augmenterait les investissements dans les infrastructures au pays à un niveau «historique», annonce pour sa part sa candidate Brenda Shanahan. Le budget passerait graduellement de 65 à 125 milliards de dollars sur dix ans. Entre autres par l’entremise de son programme «Infrastructure verte», un gouvernement libéral aiderait les municipalités à s’adapter aux impacts des changements climatiques.

Le plan favorisera les investissements dans les réseaux d’aqueduc et les usines de traitement des eaux usées ainsi que les infrastructures résistantes aux changements climatiques, l’énergie propre et l’assainissement de terrains contaminés pour permettre de nouvelles constructions, a entre autres mentionné la candidate. Son parti créerait une «Banque de l’infrastructure du Canada» pour financer les travaux à faible taux d’intérêt, ajoute Mme Shanahan.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires