Les premiers répondants aident une femme à accoucher

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Les premiers répondants aident une femme à accoucher
Sur la photo, on aperçoit les premiers répondants Junior Barrière, Cédrick Robert et Émilie Gaceau. (Photo : gracieuseté)

Actualité. Junior Barrière, Émilie Garceau et Cédrick Robert, trois pompiers premiers répondants de Saint-Bernard-de-Lacolle ont répondu à un appel d’urgence le 8 juillet, pour venir en aide à une femme enceinte. Par contre, ils étaient loin de se douter qu’ils assisteraient à l’accouchement.

Il était 12 h 20, dans la nuit du 7 au 8 juillet, lorsque l’appel est entré. Dans les faits, ce sont deux appels d’urgence qui sont entrés simultanément. Cinq premiers répondants étaient disponibles, donc deux équipes ont été formées pour répondre aux deux appels.

« Nous avons reçu un appel pour une femme en travail, précise Junior Barrière, qui est premier répondant à -Saint-Bernard-de-Lacolle depuis 2001. C’est assez fréquent, mais c’est la première fois que notre service procède à un accouchement complet. »

Rapide

Le travail des premiers répondants est d’assister les patients avant l’arrivée de l’ambulance et en milieu rural, l’attente peut parfois être longue.

« Nous avons une problématique parce qu’il n’y a plus d’ambulance à Hemmingford la nuit, précise M. Barrière. L’ambulance doit venir de Napierville ou de Delson, donc les délais peuvent être longs. »

Cette fois par contre, la dame a accouché à peine cinq minutes après l’arrivée des premiers répondants et l’ambulance est arrivée sur place huit minutes après l’accouchement.

« Ça s’est passé comme dans les films, sans aucune complication, raconte M. Barrière. Nous n’avons pas eu de suivi par la suite, mais lors de son départ pour l’hôpital, tout était sous contrôle. »

Fierté

Les premiers répondants reçoivent une formation pour assister une femme qui accouche et leur véhicule est équipé d’une petite trousse d’obstétrique. M. Barrière a assisté à l’accouchement de ses trois enfants, mais intervenir directement pour aider une femme enceinte à accoucher, c’est une tout autre histoire.

« C’est très valorisant de savoir qu’on a fait la différence, -conclut-il. Ça démontre que notre service est utile. On est très fiers de ce qu’on a fait. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires