L’UPA de St-Jean-Valleyfield a tenu sa dernière assemblée générale

Photo de Jacques Larochelle
Par Jacques Larochelle
L’UPA de St-Jean-Valleyfield a tenu sa dernière assemblée générale
Le président sortant de la fédération

Plus de 100 producteurs ont assisté, le 5 octobre, à la dernière assemblée générale annuelle de la Fédération de l’UPA de Saint-Jean-Valleyfield, au Centre communautaire de Saint-Rémi-de-Napierville, puisque la fédération a fusionné avec celle de Saint-Hyacinthe le 16 octobre.

Lors de cette assemblée, les membres présents ont adopté à l’unanimité les résolutions nécessaires à la création de la future Fédération de l’UPA de la Montérégie, de même que les états financiers et le rapport d’activités de l’année 2011-2012. De plus, douze résolutions ont été étudiées, portant, entre autres, sur l’assurance récolte, la protection du territoire et la répartition des frais d’entretien des cours d’eau. Le rapport régional sur l’UPA du futur a aussi été présenté à l’assemblée et le plan de financement de l’Union pour 2012-2017 a été adopté.

Le président de la fédération, M. Bernard Vincent, a tenu son dernier discours auprès de ses membres. « Avec la création de la Fédération de la Montérégie, je quitte le syndicalisme agricole après 26 ans d’implication. J’ai eu l’immense fierté de présider une fédération dynamique dont les administrateurs et les permanents ont su travailler à faire avancer la cause des agriculteurs. Je tiens également à remercier les administrateurs des anciens syndicats de base qui ont relevé avec brio leur mandat », a déclaré M. Vincent.

Le président de l’UPA, M. Marcel Groleau, s’est également adressé aux producteurs présents afin de présenter les dossiers de l’heure à l’UPA, notamment ceux de la souveraineté alimentaire et du nouveau gouvernement québécois au pouvoir. « Notre vision d’une agriculture axée sur le développement durable, dans tous les sens du terme, coïncide avec celle du nouveau gouvernement et nous sommes enthousiasmés à l’idée de collaborer avec lui pour en assurer la mise en œuvre », a conclu M. Groleau.

Source: Chantal Legault, conseillère aux communications et à la commercialisation, Fédération de l’UPA de Saint-Jean-Valleyfield

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires