Maison aux coeurs passants: un petit coin de paradis à Saint-Valentin

Valérie Legault
Maison aux coeurs passants: un petit coin de paradis à Saint-Valentin
La Maison aux coeurs passants est située au 20, rang Saint-Georges, à Saint-Valentin. (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

TOURISME – Pas besoin d’aller bien loin pour se sentir dépaysé. À Saint-Valentin vous attend la Maison aux coeurs passants, une résidence touristique centenaire et entièrement restaurée avec laquelle ses propriétaires sont tombés en amour, il y a un an et demi.

Mariette Brouillard a eu le coup de foudre pour elle dès sa mise en vente. «Je l’ai vue sur Facebook et je l’ai achetée une semaine après», raconte-t-elle.

La Maison aux coeurs passants a été construite en 1890. Elle allait avoir besoin de beaucoup d’amour avant de pouvoir attirer les touristes. Située au 20, rang Saint-Georges, à un jet de pierre de l’église de Saint-Valentin, elle était abandonnée depuis un an lorsque Mme Brouillard a mis la main dessus avec son conjoint, l’entrepreneur en construction Gaétan Fortin.

C’était juste avant Noël 2016. L’automne suivant, la Maison aux coeurs passants accueillait ses premiers clients. «Je suis en opération depuis septembre 2017 avec Tourisme Québec, précise-t-elle. Il ne me reste plus qu’à attendre sa visite pour recevoir mon accréditation permanente et ma classification.»

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre dans le village où sont installés plusieurs agriculteurs d’origine européenne. Des Belges et des Néerlandais y ont successivement séjourné pour visiter leurs proches de ce côté-ci de l’Atlantique.

La Maison aux coeurs passants est située aux abords de la Route verte. Plusieurs attraits se trouvent aussi à proximité, comme le Circuit du paysan, le Fort-Lennox et le Parc Safari.

Rénovations

Mariette Brouillard et son conjoint ont investi au moins 100 000 $ pour remettre la maison sur pied. Le sous-sol a été entièrement isolé et réaménagé avec une table de billard, une salle de télévision et un système d’adoucissement de l’eau dernier cri.

Chacune des pièces est décorée avec goût. La salle de bain et la cuisine ont été refaites à neuf avec un bel équilibre entre le rustique et le moderne. Bien sûr, l’Internet sans fil est inclus dans le forfait.

À l’étage, on retrouve deux chambres à coucher doubles et une simple. Un lit mural est intégré au mobilier du salon, ce qui porte l’occupation à sept personnes maximum.

Les travaux ont repris de plus belle ce printemps et viennent tout juste d’être complétés. Le revêtement extérieur est fraîchement repeint. Sur le côté, la galerie aboutit sur un patio ombragé et un spa accessible aux visiteurs. La cour est tout aussi invitante avec son spa, son hamac, son foyer et son jardin de vivaces.

Les plans changent

La rénovation a été réalisée avec soin. «Mon conjoint vient de Saint-Valentin. Il n’a pas l’habitude de faire les choses à moitié», répond Mariette Brouillard avec fierté.

Le couple n’avait plus l’intention de rester dans la région, mais la Maison aux coeurs passants en a décidé autrement pour eux. «Nous avons plein d’autres projets ici», poursuit-elle sans donner plus de détails, mais avec les yeux pétillants d’une personne qui a hâte de passer à la prochaine étape.

La Maison aux coeurs passants est accessible sur différentes plateformes, dont celle de Tourisme Québec. La nuitée se détaille à 160 $, pour un minimum de deux nuits. Pour réserver, on peut aussi communiquer directement avec Mme Brouillard au 450 357-4334 ou au 450 291-3245.

Refaite à neuf, la cuisine affiche un bel équilibre entre le rustique et le moderne.
La salle à manger rappelle le siècle précédent, mais avec les commodités d’aujourd’hui.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires