Maladie de Lyme: connaître les risques pour mieux prévenir

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Maladie de Lyme: connaître les risques pour mieux prévenir
La maladie de Lyme est causée par une bactérie qui se transmet par la piqûre d’une tique infectée. En cas de piqûre, il faut retirer la tique délicatement, en prenant soin de ne pas écraser son abdomen. (Photo : gracieuseté)

SANTÉ – Yves Chapleau n’est certainement pas seul à avoir été piqué par une tique porteuse de la maladie de Lyme, dans la région. Le nombre de cas déclarés en Montérégie est en hausse de 445 %, entre 2013 et 2018. S’informer sur les risques et la marche à suivre en cas de piqûre reste le meilleur moyen de prévenir cette maladie.

À lire aussi: Atteint de la maladie de Lyme: un résident de Saint-Rémi doit se faire traiter aux États-Unis

Entre le 1er janvier et le 29 décembre 2018, 301 cas de maladie de Lyme ont été déclarés au Québec, selon les données les plus récentes du ministère de la Santé et des Services sociaux. De ce nombre, 98 sont en Montérégie. Cette région est la plus touchée avec celle de l’Estrie.

En 2013, on n’avait répertorié que 22 cas en Montérégie. Depuis, leur nombre est en hausse chaque année.

Le plus souvent, en Montérégie, ces piqûres surviennent dans les boisés, dans les herbes hautes, sur les terrains qui ne sont pas entretenus ou dans les jardins situés à proximité de boisés ou de broussailles.

Prévention

Pour prévenir le risque d’être piqué, il faut limiter le contact direct avec les tiques en portant des vêtements longs, en appliquant du chasse-moustiques contenant de 20 % à 30 % de DEET et en restant dans les sentiers aménagés.

Après une activité extérieure, il est recommandé d’examiner son corps et les animaux de compagnie. Le risque de développer la maladie de Lyme augmente lorsqu’une tique reste accrochée plus de 24 heures. Il faut donc la retirer rapidement en cas de piqûre.

Il est aussi important de prendre une douche et de laver ses vêtements.

Présence d’une tique

Si l’on découvre une tique accrochée à la peau, il faut la retirer rapidement à l’aide de pince aux extrémités pointues.

Il faut saisir la tique le plus près possible de la peau et la tirer de façon perpendiculaire, sans faire de rotations ni de mouvements brusques. Il ne faut pas presser ni tordre son abdomen, car cela augmente le risque de transmission de la bactérie.

Si une partie de la tête de la tique reste dans la peau, on la retirer avec la pince. Cette partie ne peut plus transmettre la maladie.

Il faut ensuite se laver les mains et la zone de la piqûre avec de l’eau et du savon et désinfecter le site de la piqûre avec un antiseptique pour la peau (alcool à 70 %, iode, peroxyde, désinfectant pour les mains à base d’alcool, etc.).

Il est important de noter la date, le lieu où la piqûre est survenue et l’endroit du corps qui a été touché. Il faut conserver la tique dans un contenant sec. En cas de consultation médicale, le médecin pourrait décider de la faire analyser.

Symptômes

Il est possible d’obtenir une médication préventive auprès d’un pharmacien si la piqûre de tique a eu lieu dans certaines municipalités où le risque est élevé.

Sinon, il faut surveiller l’apparition de symptômes de 3 à 30 jours après la piqûre. Il faut savoir qu’une simple réaction d’hypersensibilité à une piqûre disparaît généralement en moins de 48 heures.

En cas d’apparition de symptômes, il faut consulter un médecin. La maladie de Lyme se traite avec un antibiotique courant. Ce traitement est efficace s’il est administré rapidement.

Les symptômes de la maladie de Lyme

  • Rougeur sur la peau au site de la piqûre de la tique, de forme et de dimension variées (pas toujours en forme de cible), qui s’agrandit progressivement;
  • Maux de tête;
  • Fatigue;
  • Fièvre;
  • Douleurs musculaires;
  • Douleurs articulaires.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Atteint de la maladie de Lyme: un résident de Saint-Rémi doit se faire traiter aux États-Unis - Coup d’œil
3 années

[…] À lire aussi: Maladie de Lyme: connaître les risques pour mieux prévenir […]

Louisette
Louisette
3 années

C’est terrible cette maladie et je ne comprend pas que notre gouvernement ne fait rien pour aider
Ces personnes. Les médicaments sont très dispendieux et en plus il faut qu’il aille les chercher à l’exterieu De leur région.
je me pose une question d’ou Viennent ces insectes????????